France

Conjoncture

Enquête : les entreprises vont-elles continuer d’investir sur les territoires ?

Par Philippe Flamand, le 20 juillet 2020

Confrontées à de graves difficultés financières et à un effondrement de leurs marchés, certaines entreprises ont dû revoir à la baisse leurs projets de développement. D’autres gardent au contraire le cap de la croissance. Quels sont les programmes d’investissements qui sont maintenus ? Quels sont les besoins des entreprises vis-à-vis des aides publiques ? Pour le savoir, Le Journal des Entreprises et ABF Décisions lancent une grande enquête estivale auprès des dirigeants de PME et d’ETI.

Un homme montre une page de données à une femme.
"Le Journal des Entreprises" et ABF lancent une enquête sur la stratégie d'investissement des entreprises. — Photo : ©yurolaitsalbert - stock.adobe.com

La crise économique née de la pandémie de Covid-19 a vraisemblablement contraint un certain nombre d’entreprises à revoir à la baisse leur programme d’investissement. Faute de visibilité à court et moyen terme, des PME et des ETI confrontées à de graves difficultés financières renoncent aux projets de développement qu’elles avaient planifiés avant le 17 mars 2020. D’autres au contraire continuent d’aller de l’avant pour ne pas mettre en péril leur croissance future, en profitant parfois de belles opportunités nées de la crise.

C’est le cas par exemple en Alsace de Batorama, la compagnie strasbourgeoise des navettes touristiques fluviales, qui maintient son plan d’investissement pour moderniser sa flotte. Dans le Finistère, les Transports Le Goff ont d’ores et déjà investi 7 millions d’euros pour créer une nouvelle plateforme logistique près de Quimper. Quant au fabricant de masques médicaux Kolmi-Hopen, après avoir lancé un second site de production en périphérie d’Angers, il va ouvrir en septembre une nouvelle usine en Angleterre.

Plans de soutien spécifiques par filière

Pour mesurer pleinement ce mouvement et connaître les besoins réels des entreprises vis-à-vis des aides publiques, Le Journal des Entreprises et la société de conseil en financements publics ABF Décisions  lancent une grande enquête directement auprès des dirigeants de PME et d’ETI. Ces acteurs économiques rouages indispensables de la relance ont-ils renoncé à leurs projets ? Ou au contraire gardent-ils le cap de leur stratégie de croissance ? Si oui quelles aides publiques peuvent-ils alors solliciter ?

Dans le contexte de reprise de l’activité, l’État a mis en place des plans de soutien spécifiques par filière (automobile, aéronautique, tourisme…) qui font suite aux dispositifs d’urgence déployés durant le confinement (prêt garanti par l'Etat, report de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales, mesures d’activité partielle renforcées…). L’objectif était alors de limiter la casse économique et sociale autant que faire se peut. Aujourd’hui, la priorité va à la relance économique, qui passe notamment par des aides publiques à l’investissement. Le plan du gouvernement de 100 milliards d’euros sera annoncé à la rentrée. D’ores et déjà des dispositifs existent qui portent sur des aides publiques thématiques (transition écologique, entreprises technologiques…) et par territoire sous l’impulsion des régions.

Qu’attendent les dirigeants d’entreprises de ces dispositifs et des pouvoirs publics ?

Quels seront leurs projets d’investissements sur leur territoire cette année, en 2021 et 2022 ?

Quels seront les secteurs et les projets soutenus ?

Plus que jamais, comprendre et faciliter le fléchage de ces aides publiques devient essentiel. C’est pourquoi les résultats de cette enquête feront l’objet d’analyses et de décryptages par Le Journal des Entreprises pour informer les PME et les ETI des opportunités de financement qui s’offrent à elles. Les répondants à notre enquête auront un accès privilégié à ces informations.

Nous comptons sur votre aide pour faire aboutir ce projet.

Pour cela, il vous suffit de cliquer sur le bouton à la fin de cet article pour accéder au formulaire en ligne de l’enquête (5 minutes maximum).

Nous vous donnons rendez-vous à la rentrée pour analyser les résultats.

>>> Répondre à l’enquête

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition