Lot-et-Garonne
Une nouvelle implantation corrézienne pour Mericq
Lot-et-Garonne # Pêche # Implantation

Une nouvelle implantation corrézienne pour Mericq

S'abonner

Après avoir posé pour la première fois un pied à l’international l’an dernier, le groupe Mericq, fournisseur de produits de la mer, revient dans sa région de naissance. Il annonce l’ouverture d’un nouveau site en Corrèze pour compléter son maillage de distribution local et intérieur.

Mericq est un fournisseur de produits de la mer pour la grande distribution, les restaurants et les poissonniers détaillants — Photo : Violaine Lecouty

Le groupe familial agenais Mericq (850 salariés), fournisseur de produits de la mer basé à Estillac (Lot-et-Garonne), franchit une nouvelle étape dans son maillage territorial en mettant officiellement un pied en Corrèze.

Il vient d’annoncer l’ouverture le 3 avril 2023 d’un nouveau site à Donzenac, près de Brive-la-Gaillarde (Corrèze), d’une superficie de 1 560 m2. Il s’agit de son troisième plus gros site après ceux d’Agen (Lot-et-Garonne) et de Carcassonne (Aude). Il sera composé d’un pôle accueillant une équipe commerciale, d’un pôle logistique et de transformation et d’une équipe dédiée à la réception et au transport de ses produits, "une très large gamme de produits de la mer en provenance des différents ports français et européens. Il approvisionnera la Dordogne, le Lot, la Corrèze, la Haute-Vienne, la Creuse, le Cantal, le Puy-de-Dôme et l’Aveyron", précise la société.

Maillage territorial

Cette implantation vient renforcer sa présence dans le sud de la France et "à l’intérieur des terres", Mericq disposant déjà de sites à Niort, Bordeaux, Agen, Carcassonne et Avignon (en plus d’une présence déjà solide à proximité des criées et des zones de pêche). Une vingtaine d’emplois "directs et indirects" sont prévus, comprenant des commerciaux, des fileteurs, des préparateurs de commande et des chauffeurs. Cet effectif sera amené à évoluer "avec le développement rapide de l’activité", souligne la société.

Après avoir réalisé un chiffre d’affaires de 390 millions d’euros en 2022 (contre 320 en 2021), Mericq, qui dispose aujourd’hui d’une trentaine de sites (en France et en Irlande) a "quadruplé de taille en une dizaine d’années", espère accélérer encore cette dynamique avec de nouvelles croissances externes et organiques. La dernière en date l’avait vu mettre pour la première fois le pied hors de France via le rachat de Breizon (18 M€ de CA) en mai 2022, numéro un du homard en Irlande et spécialiste et du surgelé via la marque Window to the Sea. Mericq, qui adresse aujourd’hui une clientèle de plus de 8 500 professionnels (poissonniers détaillants, GMS ou restaurateurs), prévoit déjà "l’ouverture d’autres sites en France et dans le reste de l’Europe".

Lot-et-Garonne # Pêche # Distribution # Restauration # Implantation # International
Fiche entreprise
Retrouvez toutes les informations sur l’entreprise MERICQ