Maine-et-Loire
Le groupe Eram investit 30 millions d’euros dans un entrepôt logistique à Chemillé-en-Anjou
Maine-et-Loire # Logistique # Investissement

Le groupe Eram investit 30 millions d’euros dans un entrepôt logistique à Chemillé-en-Anjou

S'abonner

Le groupe angevin Eram, acteur majeur de la chaussure et du vêtement, lance la construction d’un nouveau site logistique à Chemillé dans le Maine-et-Loire. Un investissement de 30 millions d’euros pour optimiser la réception et l’expédition des chaussures vers les points de vente.

Les travaux du futur entrepôt logistique d'Éram carrés à Chemillé ont commencé. Le bâtiment de 36000 mètres devrait être livré en avril 2025 — Photo : Groupe Eram

À proximité de l’autoroute A 87, dans la zone d’activité des Trois Routes à Chemillé-en-Anjou, le groupe angevin Éram (5 000 salariés dont 1 600 en Maine-et-Loire, 1 Md€ de CA) a acquis un terrain de près de 13 hectares. Il y lance la construction d’un entrepôt logistique de 36 000 mètres carrés. L’achat du terrain et la construction du bâtiment représentent un investissement de 30 millions d’euros, auxquels viendront s’ajouter les équipements intérieurs.

Un nouveau site pleinement opérationnel en 2026

"L’enveloppe atteint environ 32 millions d’euros avec l’installation de panneaux photovoltaïques sur un tiers du bâtiment. Et nous sommes en phase de choix des machines pour équiper l’entrepôt", indique Gilles Aballea, directeur général du groupe Éram en charge des opérations. Les travaux ont débuté en juin et le bâtiment devrait être livré en avril 2025. Après équipement, il devrait être pleinement opérationnel au printemps 2026.

Concentrer l’activité logistique

Le futur entrepôt du groupe Éram, d’une hauteur de 13 mètres, sera composé de 6 cellules de 6 000 mètres carrés, avec environ 5 000 mètres carrés de mezzanine. S’y ajouteront des locaux sociaux et un bâtiment de bureaux. Au total, le bâti occupera plus de 40 000 mètres carrés sur la parcelle. Cet investissement s’inscrit dans la stratégie d’optimisation de la logistique du groupe : "L’idée est de concentrer et de spécialiser l’activité logistique avec trois grands entrepôts contre neuf actuellement, explique Gilles Aballea. Nous allons traiter à Chemillé-en-Anjou l’ensemble de l’activité de réception et d’expédition des chaussures vers les magasins des différentes marques. Chacun de ces entrepôts répondra aux canons de la logistique moderne, en termes d’automatisation et de hauteur par exemple." Pour l’heure, il est prévu de transférer des équipes de différents sites sur celui de Chemillé (au cœur de la commune nouvelle de Chemillé-en-Anjou), qui se verra renforcé d’intérimaires pour les pics d’activité.

Autre investissement local à Melay

Si le futur entrepôt de Chemillé traitera l’activité de réception et d’expédition de chaussures pour les magasins des différentes marques du groupe, Gémo, Éram Bocage et Mellow Yellow, il gérera aussi les ventes en B to C sur internet. À quelques kilomètres, à Melay, l’aménagement d’un autre entrepôt logistique du groupe est en phase d’achèvement. 15 millions d’euros ont été investis pour agrandir le site existant avec un nouveau bâtiment qui sera livré en juillet. Lui aussi sera aménagé, pour être totalement fonctionnel au premier semestre 2025.

"Il traitera toute la partie vêtement des magasins Gémo, précise Gille Aballea. Nous allons aussi aménager un entrepôt actuel sur le site de Saint-Pierre-Montlimart (près de Cholet, NDLR) qui gérera la logistique de tout ce qui est vendu à des réseaux de détaillants, comme les marques TBS, Parade, Desco, qui sont des chaussures sous licence, le textile de TBS et la logistique de la société Montlimart."

Fourniture d’électricité

À Chemillé, l’installation photovoltaïque en toiture permettra largement d’alimenter l’entrepôt en électricité. Le groupe Éram réfléchit à la possibilité de livrer aussi ses sites distants moins de 20 kilomètres, à Melay, Montjean-sur-Loire, La Pommeraye et Chalonnes-sur-Loire. Après cela, l’électricité produite qui restera pourrait être revendue.

Maine-et-Loire # Logistique # Industrie # Investissement # Investissement immobilier