Morbihan
BCF Life Sciences entre dans le giron du portugais Sonae qui va investir 65 millions d’euros dans l’entreprise
Morbihan # Agroalimentaire # PME

BCF Life Sciences entre dans le giron du portugais Sonae qui va investir 65 millions d’euros dans l’entreprise

S'abonner

La PME morbihannaise BCF Life Sciences est passée dans le giron du groupe portugais Sonae. Ce rachat s’accompagne d’un projet d’investissement majeur de 65 millions d’euros sur le site de Pleucadeuc. Jacques Pidoux et Renaud Sergheraert demeurent les dirigeants de l’entreprise.

Jacques Pidoux et Renaud Sergheraert, demeurent les managers de BCF Life Sciences après la cession à Sonae — Photo : BCF

Le groupe portugais Sonae (48 000 salariés et 9 Md€ de CA) a confirmé l’acquisition de BCF Life Sciences (220 salariés 53,5 M€ de CA en 2023) à hauteur de 89 %. Cette opération fait suite à la cession de la participation de MBO Capital 4, un fonds MBO +, société de gestion indépendante sur le créneau des PME et des ETI. Le montant de ce rachat atteint 175 millions d’euros. L’entreprise morbihannaise, basée à Pleucadeuc, est spécialisée dans l’extraction d’acides aminés à partir de plumes de volailles. La vente de la PME morbihannaise se fait au profit de Sparkfood, une filiale du groupe Sonae. Sparkfood est un fournisseur international d’ingrédients pour différentes industries. Son credo est "d’innover au service d’une nutrition plus responsable."

Un nouveau site de production à Pleucadeuc

Cette ambition va se traduire par des investissements majeurs sur le site de Pleucadeuc. BCF Life Sciences sera dotée d’un nouveau site de production pour lequel 65 millions d’euros vont être investis. Il s’agira de la troisième unité de production au cœur de l’entreprise. Cela va très concrètement permettre d’augmenter les capacités de production et de poursuivre le développement commercial, notamment dans le secteur des biostimulants. Une quarantaine d’emplois supplémentaires seront créés dans ce cadre. Les enjeux sont importants pour la PME morbihannaise qui réalise 90 % de son chiffre d’affaires à l’export. Son process d’extraction d’acides aminés lui permet d’avoir de nombreux débouchés dans l’industrie pharmaceutique, la santé animale ou bien encore l’agriculture durable.

Continuité dans le management

Co-dirigeants de BCF Life Sciences depuis 2009, Jacques Pidoux et Renaud Sergheraert vont demeurer à la tête de l’entreprise comme actionnaires minoritaires. Les deux pilotes de BCF reviennent sur cette recapitalisation et se projettent vers l’avenir. "Le parcours réalisé avec MBO + de 2018 à 2023 a été un très beau cycle pour notre entreprise : croissance, hyperspécialisation, internationalisation et ancrage de la RSE dans notre stratégie, sans oublier un ingrédient absolument essentiel au succès : la confiance entre les équipes MBO + et BCF Life Sciences. Nous sommes convaincus que l’acquisition de BCF Life Sciences par Sparkfood va ouvrir de formidables opportunités de croissance pour notre entreprise."

Axée sur l’économie circulaire avec son process de valorisation de plumes de volailles, BCF Life Sciences est engagé dans une démarche globale de RSE. La PME a rejoint, fin 2023, la troisième promotion de l’Accélérateur Décarbonation porté par Bpifrance et l’Ademe. Ce programme d’accompagnement vise à accompagner la décarbonation des PME et ETI françaises, afin d’aller plus loin dans sa démarche. Sur son site de Pleucadeuc, l’industriel va ouvrir prochainement son centre de traitement des eaux usées. Il pourra ainsi réutiliser ces volumes soit une économie d’eau annuelle de 80 000 mètres cubes.

Morbihan # Agroalimentaire # PME # ETI # Capital # International # Investissement