En bref

  • Toulouse

    Restauration

    Eurêkafé : ouverture d’un café scientifique

    12 février 2018

    Docteur en biologie et ingénieur dans les matériaux bio-composites, Samuel Juillot et Arnold Oswald créent un café scientifique de 140 m2 au cœur de la Ville Rose. Le client paye de 4 € l’heure à 165 € le mois pour s’abreuver à volonté en bénéficiant de conférences, ateliers et rencontres autour de thématiques scientifiques. Pour l’ouverture de l’Eurêkafé prévue début avril, les fondateurs bénéficient de 250 000 € issus de prêts bancaires et du crowdfunding (18 780 €). CA prévisionnel : entre 150 K€ et 200 K€ par an.     

  • Toulouse

    Tourisme

    Le voyagiste Amplitudes affiche une croissance record

    25 mai 2018

    Spécialisé dans le voyage sur-mesure, Amplitudes a créé trente postes cette année pour atteindre les 120 salariés. Son chiffre d'affaires a augmenté de 12 % chaque année depuis 5 ans et un grand saut de plus de 22% s'annonce pour cette année. Le fondateur et dirigeant José Martinez se prépare à une nouvelle phase de recrutement, cette-fois ci des développeurs, avec l'idée d' internaliser toute l'activité digitale dans l'entreprise. Il prévoit aussi de développer son offre La croisière de voyages en bateau.  

  • Occitanie

    Aéronautique

    Figeac Aéro inaugure sa nouvelle nouvelle usine mexicaine

    25 mai 2018

    L'industriel aéronautique Figeac Aero a inauguré son nouveau site de production à Hemorsillo, au nord-ouest du Mexique. D'une surface de 8 500 m2, cette usine emploie plus de 160 personnes qui produisent des pièces élémentaires en alliages légers et métaux durs, et des petits sous-ensembles pour les portes du Boeing 787 Dreamliner. Coût de l'investissement : 20 M€. Depuis Figeac, dans le Lot, Figeac Aéro  (3 300 salariés ; CA : 325 M€)   est aussi présent aux Etats-Unis, au Maroc, et en Tunisie. 

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement
  • France

    Juridique

    RGPD : un tiers des entreprises françaises ne sont pas prêtes

    24 mai 2018

    Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entre en vigueur le 25 mai. Cette nouvelle réglementation européenne, qui renforce et unifie la protection des données à caractère personnel pour les individus, a-t-elle été bien anticipée par les entreprises françaises ? Pas vraiment, selon une étude OnePoll pour QBE : près de 34 % des entreprises tricolores, soit une sur trois, ne se disent "pas prêtes pour l’échéance du 25 mai" (contre une moyenne d’une entreprise sur quatre en Europe). Près de 20 % déclarent "ne pas maîtriser" cette nouvelle réglementation (31 % en ont "une connaissance approfondie").

    Sur le même sujet