Bouches-du-Rhône

Transport

Témoignage Provence Astouin : « Le big data nous fait économiser 80 000 euros »

Par la rédaction, le 25 novembre 2019

Le transporteur Provence Astouin surveille, en temps réel et à distance, la consommation et le niveau de carburant de ses camions. Les données générées par ce système ont permis à l'entreprise d'optimiser ses coûts. Détails des avantages de cette approche du big data avec son dirigeant, Jean-Yves Astouin.

Jean-Yves Astouin, dirigeant du transporteur Provence Astouin.
Jean-Yves Astouin, dirigeant du transporteur Provence Astouin, économise des dizaines de milliers d’euros en analysant la consommation de carburant de sa flotte en temps réel. — Photo : DR

Le big data peut permettre de faire des économies de carburant. Basé dans les Bouches-du-Rhône, le transporteur Provence Astouin s’est lancé, en 2014, dans une démarche d’exploitation de ses données. L’entreprise souhaitait abaisser ses coûts d’essence et également réduire ses émissions de dioxyde de carbone. « Le carburant est le deuxième poste financier le plus important dans une entreprise de transport routier », explique Jean-Yves Astouin, dirigeant de Provence Astouin, qui cherche à comprendre de quelle manière est utilisé précisément le carburant.

Contrôle à distance des réservoirs

Pour cela, il se fait accompagner par la start-up marseillaise AlertGasoil.  Des capteurs sont placés au sein des réservoirs des camions et font remonter de l’information toutes les 30 secondes. L’analyse des données permet au transporteur de détecter des sources de coûts, comme le fonctionnement des moteurs en zone d’attente.

« Nous avons mis un dispositif d’alerte très simple pour résoudre les problèmes des camions qui tournent à vide ou les anomalies. Après avoir vérifié s’il y a un problème mécanique, nous adressons un SMS à notre chauffeur pour qu’il stoppe son moteur », résume Jean-Yves Astouin.

Arme de dissuasion contre les vols

Le système permet également de déceler les attaques sur les réservoirs et d’agir rapidement pour les contrer. « Aujourd’hui, nous n’avons plus de vols de carburant et d’agressions grâce à ce dispositif. Un autocollant sur le réservoir mentionne également qu’il est protégé par un système d’alertes et dissuade le voleur », se satisfait le dirigeant.

Amélioration du ravitaillement

L’analyse des données a aussi permis de révéler un autre axe de progrès : l’amélioration du ravitaillement. Auparavant, les chauffeurs faisaient le plein dès que le réservoir était à moitié vide, afin de conserver une autonomie pour assurer les déplacements du lendemain.

« Notre système, couplé à la localisation précise du véhicule, a montré que nous pouvions faire le plein de carburant lorsqu’il n’y avait plus que 30 % d’essence dans le réservoir. Nous pouvons prédire nos consommations avec les données. C’est-à-dire qu’aujourd’hui, nous avons baissé de 20 % les achats et le stockage de carburant. »

Économies substantielles

Avant l’utilisation de la big data, chaque camion de Provence Astouin consommait en moyenne 90 000 litres de carburant par an. « Nous sommes passés à 70 000 litres par an par camion, tout en agissant pour la planète. Nous avons économisé 24 000 € en trois mois la première année et 80 000 € la deuxième année », déclare le dirigeant. De quoi permettre à l’entreprise de gagner en compétitivité. Mais pas seulement : une partie des gains réalisés est également redistribuée aux salariés.

Jean-Yves Astouin, dirigeant du transporteur Provence Astouin.
Jean-Yves Astouin, dirigeant du transporteur Provence Astouin, économise des dizaines de milliers d’euros en analysant la consommation de carburant de sa flotte en temps réel. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.