Var

Vin

Pendant le confinement, le Domaine des Aspras réussit sa transformation numérique

Par Hélène Lascols, le 09 juin 2020

Pour limiter les pertes liées à la fermeture des cafés, restaurants et de son caveau de vente, le Domaine des Aspras, dirigé par la famille Latz dans le Var, a créé sa boutique en ligne pendant le confinement. Le chiffre d’affaires généré par ce nouveau canal de vente est 30 % supérieur à la totalité des ventes réalisées au caveau sur une année.

Sébastien Latz, en livraison pour le domaine familial des Aspras, pendant le confinement.
Sébastien Latz, en livraison pour le domaine familial des Aspras, pendant le confinement. — Photo : DR

Le Domaine viticole des Aspras (650 000 euros de chiffre d’affaires), situé à Correns dans le Centre Var, aurait pu voir son chiffre d’affaires s’effondrer avec la fermeture des cafés et restaurants, puis le confinement généralisé. Le domaine familial de 25 hectares en agriculture biologique réalise en effet 50 % de son chiffre d’affaires en cafés-hôtels-restaurants, le reste se répartissant à parts égales entre le caveau de vente, fermé, et l’export. « Lorsque le confinement a été décidé, nous avons fait face à l’arrêt soudain de toutes les commandes des restaurateurs, dans une période qui est en plus généralement forte en termes de ventes », explique Sébastien Latz, l’un des trois fils de Michaël Latz, à la tête du domaine racheté par ses parents en 1961. En quelques jours, le Domaines des Aspras, qui n’avait jamais vendu ses vins à distance, a lancé sa boutique en ligne et a réussi à « plus que limiter la casse. »

Une boutique en ligne associée à une démarche solidaire

Les trois frères – Sébastien, doté d’une expertise digitale et marketing, Alexandre, dirigeant de l’entreprise Concept emballage et spécialiste du packaging du vin, et Raphaël, qui dirige la société de marketing L’Agence 45 – mettent tous la main à la pâte pour développer la nouvelle vitrine commerciale du domaine et assurer la préparation et la livraison des commandes. « Le succès a vite été au rendez-vous grâce à plusieurs ingrédients : un site responsive design, une communauté de clients prescripteurs, des tarifs professionnels d’habitude réservés aux restaurateurs et cavistes, la livraison offerte et une démarche solidaire », détaille Sébastien Latz.

Pour donner du sens à l’achat de bouteilles issues du Domaine des Aspras, la famille Latz lance une première opération en direction des personnels soignants, qui permet de reverser en avril 3 450 euros à la fondation des hôpitaux de France. L’entreprise viticole a ensuite soutenu tout le mois de mai l’opération « J’aime mon bistrot » en collectant deux euros par carton vendu, et a ainsi reversé 2 040 euros. Depuis le mois de juin, les Aspras soutiennent l’association Villages durables, qui fait vivre une école agricole pour les jeunes défavorisés à Goma, en République Démocratique du Congo. « À l’échelle d’une petite exploitation comme la nôtre, ce n’est pas neutre », souligne Sébastien Latz.

Le domaine, habitué à vendre 12 000 de ses 110 000 bouteilles au caveau en une année, a déjà vendu 15 000 bouteilles en deux mois via sa boutique en ligne, développée par l’Agence 45. Aujourd’hui, le caveau a rouvert ses portes et la jonction s’est faite tout naturellement. Quant à la boutique en ligne, il est appelé à s’inscrire dans le temps, car ce canal de vente permet d’entretenir une relation de proximité avec la clientèle. « En deux mois, nous avons sauvé notre chiffre d’affaires, nous n’aurons pas de sur-stock en fin d’année et désormais tout l’enjeu est de tirer profit de cette crise pour mieux vendre nos vins que les années précédentes », conclut Sébastien Latz.

Sébastien Latz, en livraison pour le domaine familial des Aspras, pendant le confinement.
Sébastien Latz, en livraison pour le domaine familial des Aspras, pendant le confinement. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail