La Ciotat

Agroalimentaire

Comment Magali Traiteur se diversifie grâce aux biscuits Maison Craquelin

Par Didier Gazanhes, le 16 juillet 2021

Freinée par l'arrêt de l'événementiel, l'entreprise Magali Traiteur, basée à La Ciotat, a lancé début 2021 la marque de biscuits Maison Craquelin. Porté par une forte croissance, le fabricant envisage de se développer vers l'hôtellerie et les maisons d'hôtes.

Les deux dirigeants de Magali Traiteur, Nicolas Gimenez et David Tranchino, se diversifient dans la fabrication de biscuits avec la marque Maison Craquelin.
Les deux dirigeants de Magali Traiteur, Nicolas Gimenez et David Tranchino, se diversifient dans la fabrication de biscuits avec la marque Maison Craquelin. — Photo : DR

Une diversification née de la crise sanitaire. Après une fermeture complète lors du premier confinement de 2020 et l'interruption de son activité événementielle, la société Magali Traiteur a eu l'idée de produire et commercialiser... des biscuits. "Avec David Tranchino, nous avons racheté en 2018 la société Magali Traiteur, basée depuis 1992 à La Ciotat", rappelle Nicolas Gimenez, qui dirige par ailleurs la société événementielle spécialisée dans les événements nautiques Yachting Events. "Pendant trois ans, nous avons redynamisé la marque, modernisé et rajeuni le concept de traiteur. Nous enregistrions une croissance de près de 30 % mais, en mars 2020, le Covid a tout stoppé."

Sept recettes d'inspiration régionale

Lors du confinement de l'automne 2020, les deux associés ont donc voulu réagir. "Nous disposions d’un laboratoire de 350 m². Nous avons pensé aux biscuits que fabriquions pour nos événements et qui plaisaient beaucoup", décrit le dirigeant. L’équipe de Magali Traiteur (six salariés) a travaillé sur de nouvelles recettes, a réalisé des tests de packaging. En février 2021, la marque Maison Craquelin a été lancée avec sept recettes à l'inspiration notamment régionale : navettes à l'anis et à la fleur d'orange, palets figues et raisins, cookies pépites de chocolat, sablés citron-pavot et biscuits orange.

La prospection commence autour de La Ciotat et, assez rapidement, une quinzaine de points de vente commercialisent les produits de la marque. "Nous avons visé une distribution dans les épiceries fines, les petits primeurs, l’ensemble des commerces susceptibles de pouvoir commercialiser de petits artisans. Les particuliers ont suivi et nous avons commencé à avoir des commandes de réassorts", raconte Nicolas Gimenez. L’entreprise investit alors 20 000 euros, dont la moitié en matériel de cuisson, afin de mettre en place une production à plus grande échelle. "Une campagne de crowdfunding sur la plateforme Tudigo nous a permis de récolter 5 000 euros pour financer notre premier four", détaille le dirigeant. L’ensemble du matériel a permis à la société de multiplier par cinq sa capacité de production.

L'hôtellerie comme nouvelle cible

Aujourd’hui, la marque Maison Craquelin est distribuée dans près de 40 boutiques. L’activité classique de Magali traiteur ayant repris en juin, le laboratoire de l’entreprise est actuellement partagé par les deux marques. "À terme, il y aura sans doute scission entre les deux activités, mais pour l’instant nous restons organisés ainsi. Nous ouvrons en moyenne entre dix et vingt points de vente par mois. Nous avons élargi notre périmètre aux Bouches-du-Rhône et à l’ouest du Var. Nous visons également l’hôtellerie et les maisons d’hôtes, pour des coffrets d’accueil ou la mise en vente des biscuits".

En quelques mois, la marque a déjà engrangé 40 000 euros de chiffre d’affaires. "Nous sommes sur une moyenne de 10 000 à 15 000 euros par mois. Grâce à notre communication, notamment sur les réseaux sociaux, la demande s’accroît. Nous avons déjà des clients en Suisse et en Belgique", étaye le dirigeant, qui cherche désormais des agents commerciaux afin de pouvoir rayonner plus largement.

Les deux dirigeants de Magali Traiteur, Nicolas Gimenez et David Tranchino, se diversifient dans la fabrication de biscuits avec la marque Maison Craquelin.
Les deux dirigeants de Magali Traiteur, Nicolas Gimenez et David Tranchino, se diversifient dans la fabrication de biscuits avec la marque Maison Craquelin. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail