Aix-en-Provence

Distribution

Le marché en ligne de produits locaux Localizz s'engage comme entreprise à mission

Par Didier Gazanhes, le 06 mai 2022

La société aixoise Localizz, qui édite une plateforme en ligne de vente de produits alimentaires en circuit court, est devenue début avril une entreprise à mission.

Olivier Da Rold, fondateur de Localizz.
Olivier Da Rold, fondateur de Localizz. — Photo : D.R.

Depuis sa création en 2013, Localizz (CA : 1,5 million d’euros, 8 salariés) fait de l’économie sociale et solidaire sans le savoir. La société aixoise, qui édite une plateforme en ligne de vente de produits locaux alimentaires pour professionnels et particuliers, affirme aujourd'hui son positionnement en devenant officiellement "entreprise à mission". "Ce statut constitue pour nous un moyen de réaffirmer nos valeurs en interne mais également de les afficher clairement à l'extérieur. Nos clients nous considèrent parfois comme un distributeur classique et ne prennent pas conscience de tout ce que nous faisons. Déterminer notre raison d'être a permis de montrer qui nous sommes et l'inscrire dans nos statuts est un engagement fort", décrit Olivier Da Rold, fondateur et dirigeant de l'entreprise. Localizz a donc affirmé sa raison d'être : "faciliter l'accès à une alimentation saine et durable au travers d'une économie circulaire, locale et solidaire".

Formation à l'IRCE

L'entreprise a intégré le cursus de formation "Atout entreprise à mission" de l'Institut régional des chefs d'entreprise (IRCE). Sous dix-huit mois, elle sera contrôlée par un organisme tiers qui validera alors son statut d'entreprise à mission. "Nous n'avons pas eu à réorganiser notre travail. Mais ce statut est avant tout important vis-à-vis de nos clients. Il va leur permettre de mieux nous situer aux côtés de coopératives, de Scop… C'est également un moyen de redonner du sens au travail de l'ensemble de nos salariés. Il existe des aides, des appels à projets spécifiques pour les entreprises de l'économie sociale et solidaire auxquels nous ne pouvions prétendre en tant qu'entreprise traditionnelle. Notre nouveau statut va nous ouvrir de nouvelles perspectives", explique le dirigeant.

Entre 50 et 150 km maximum

Localizz est avant tout centré sur les professionnels de la restauration, à la fois collective et classique, afin de les approvisionner en produits locaux (fruits et légumes, mais également viande, produits laitiers, conserves…). "Chaque jour, nous allons chercher les produits commandés par nos clients chez nos producteurs, tous situés dans un rayon de 50 kilomètres pour les fruits et légumes et dans un rayon de 150 kilomètres pour la viande et les produits laitiers", précise Olivier Da Rold. Au total, l’entreprise a fédéré près de 150 producteurs de la région afin de couvrir toutes les familles de produits et toutes les saisons. "Nous travaillons en partenariat avec eux afin de valoriser leurs productions au juste prix. Ils nous réservent un volume et nous nous engageons à commercialiser une partie de leur production. Notre relation est basée sur la confiance réciproque". Localizz travaille par rotation quotidienne. L’entreprise livre une cinquante de clients dans la restauration, notamment scolaire (Aix-en-Provence, Les Pennes-Mirabeau, Fos-sur-Mer, Istres…) au départ de sa plateforme de 500 m², à Aix-en-Provence. "Nous travaillons avec zéro stock, ce qui permet d’avoir toujours des produits ultra-frais à livrer à nos clients". En 2021, l’entreprise a géré plus de 600 tonnes de fruits et légumes.

Autant de produits récoltés, redistribués et consommés localement. "Nous parvenons vraiment à réorienter une partie de la production locale en consommation locale. C’est une opération complexe à organiser qui ne fonctionne que par notre grande proximité avec les producteurs, que nous appelons semaine après semaine afin de planifier avec eux les volumes qu’ils vont être susceptibles de nous apporter. Les grands distributeurs de la restauration collective ne peuvent pas gérer ce travail", avance le dirigeant de Localizz. L’entreprise va même jusqu’à fournir à ses clients des supports de communication indiquant les origines de tel ou tel produit.

Loi Egalim

Depuis le 1er janvier 2022, la loi Egalim impose à la restauration scolaire de proposer 50 % de produits sous signes officiels de qualité (AOP, label rouge…), dont 20 % issus de l’agriculture biologique. "Nous nous préparons à cette contrainte depuis deux ans, poursuit Olivier Da Rold. Nous avons accompagné nos producteurs afin qu’ils puissent passer toutes les certifications. Ainsi, dès le 30 juin, nous pourrons proposer l’ensemble de nos fruits et légumes en 100 % bio et autres signes de qualité."

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition