Nouvelle-Aquitaine

Conjoncture

En 2021, Bpifrance Nouvelle-Aquitaine tous azimuts pour faciliter la sortie de crise

Par Astrid Gouzik, le 16 mars 2022

La banque publique d’investissement Bpifrance a présenté son bilan pour l’année 2021 en Nouvelle-Aquitaine, marquée par une forte mobilisation pour faciliter la reprise économique.

En 2021, Bpifrance Nouvelle-Aquitaine a soutenu 5 492 entreprises régionales à hauteur de 1,4 milliard d’euros.
En 2021, Bpifrance Nouvelle-Aquitaine a soutenu 5 492 entreprises régionales à hauteur de 1,4 milliard d’euros. — Photo : Anuchit Singkham - CC0

"En 2021, les chefs d’entreprise ont repris confiance". C’est avec ce constat teinté de perspectives encourageantes pour l’année 2022 que Benoît Rigot, l'un des deux directeurs régionaux de Bpifrance en Nouvelle-Aquitaine, basé à Poitiers, décrit l’activité "export" de la banque publique d’investissement dans la région.

Après une année 2020 plombée par la crise du Covid-19, "les entrepreneurs sont repartis un peu partout dans le monde", précise-t-il. Bpifrance a accompagné 290 entreprises régionales dans leur stratégie à l’export, pour un total de 356 millions d'euros d’interventions. Elle souligne des volumes records en assurance-crédit et assurance caution. Le crédit export et l’assurance prospection ont aussi progressé, tant en nombre de dossiers qu’en montant accordés aux PME exportatrices.

55 millions d'euros de "prêts verts"

Sur l’ensemble de ses métiers, Bpifrance Nouvelle-Aquitaine a soutenu 5 492 entreprises à hauteur de 1,4 milliard d’euros, permettant de mobiliser 3,2 milliards d’euros de financements publics et privés. Dans ce contexte de reprise, l’industrie, l’innovation technologique et la transition énergétique et environnementale ont été prioritaires dans les décisions de soutien ou d’investissement.

Concernant l’activité de crédit, 449 millions d’euros débloqués par l'antenne régionale de la banque publique ont permis de mobiliser 1,4 milliard d’euros au profit de 475 entreprises pour leurs projets de développement. Les "prêts sans garantie" ont représenté 231 millions d’euros décaissés dans 316 projets de développement, dont 55 millions d’euros de "prêts verts" pour financer des projets améliorant l’impact environnemental et énergétique des entreprises dans la région.

33 millions d'euros investis au capital des PME

Quant à l’activité d’investissement en fonds propres direct au capital des PME, son montant total a été porté à 33 millions d’euros sur le territoire néo-aquitain. Un niveau exceptionnel.

Enfin, Bpifrance a intensifié son soutien à la création ou reprise d’entreprise. Dans le cadre du Plan de relance, Bpifrance a lancé avec les réseaux d’accompagnement, via une plateforme numérique, le prêt d’honneur Création-Reprise et le prêt d’honneur Renfort. Ces nouveaux moyens ont permis de financer 602 créateurs pour 3,2 millions d’euros sur l’ensemble de la région.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition