Finistère

Investissement

Primel Gastronomie : 8 M€ investis pour doubler la capacité

Par Isabelle Jaffré, le 01 mai 2015

La filiale plats cuisinés surgelés de Sill, Primel Gastronomie vient d'investir 8 millions d'euros pour moderniser et doubler la capacité de production de son site de Plougasnou.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« Primel a été reprise il y a 20 ans : une reprise réussie », estime Gurvan Falc'hun, le directeur général. En décembre 1994, le groupe Sill reprenait en effet l'activité plats cuisinés de Primel SA. L'entreprise, qui faisait partie des leaders sur le marché des produits de la mer cuisinés, était en difficulté. « Son chiffre d'affaires n'était alors plus que de 100 millions de francs (15 M?). Nous avons repris 100 salariés. Et pourtant nous n'étions pas les favoris pour cette reprise », se souvient Gilles Falc'hun. Aujourd'hui, Primel Gastronomie, repensée par le groupe Sill représente 85 millions d'euros de CA et emploie 320 salariés (RN non communiqué).

8 M€ pour une extension
Pour poursuivre dans cette voie, 8 millions d'euros viennent d'être investis dans une extension de 3.500 m² du site de Plougasnou ainsi que dans une nouvelle ligne. « Elle nous a permis de doubler notre capacité de production », indique le DG. Aucun nouveau produit ne sortira de cette ligne de barquettes cartons et plastiques pour des plats cuisinés que l'entreprise produisait déjà. « On a un nouveau concept de fabrication avec un meilleur dosage, explique Fabrice Besnoux, directeur de production du site de Plougasnou. La ligne, fabriquée par un industriel breton, a été doublée et les conditions de travail améliorées grâce à de l'automatisation sur l'ensemble de la chaîne, y compris la palettisation ». Quand un problème de dosage intervient, toutes les machines s'arrêtent : « Avant, le contrôle du poids se faisait sur le produit final. Il était impossible de dire si la quantité de la protéine (poisson, poulet, etc.) était la bonne si le poids manquant était compensé par de la sauce par exemple. Avec cette surveillance tout au long de la ligne, la qualité et la conformité du produit sont assurées », poursuit le directeur de production.

Une progression continue
Ce dernier investissement s'inscrit dans une volonté de développer l'activité. Depuis la reprise, Primel n'a cessé de croître. Grâce à de nouvelles lignes d'abord. La première IQF, dédié aux surgelés, date de 1998, la seconde de 2009. En 2006, le groupe Sill avait choisi de fusionner Primel avec la Compagnie Artique, une autre société, reprise en 1993, et spécialisée dans la fabrication de coquilles Saint-Jacques cuisinées surgelées. « C'est à cette époque que nous avons créé le site de Plabennec pour le feuilletage et les Saint-Jacques. Celui de Plougasnou est, lui, consacré aux plats cuisinés, détaille Gurvan Falc'hun. Nous avons petit à petit restructuré l'entreprise. Nous avons par exemple abandonné le secteur friture de Primel SA. » Et fin 2013, Primel Gastronomie est entré au capital du traiteur parisien Saveurs Cristal (3 millions d'euros ; 30 salariés). La société a aussi choisi d'implanter en Ille-et-Vilaine une deuxième usine de production de 4.000 m² « complémentaire » de celle de Rueil-Malmaison (92). Un investissement qui se situe entre 3 et 4 M?, dont un tiers pour le bâtiment et deux tiers pour le matériel spécifique avec deux lignes de production. Avec ce rachat, Primel s'est ouvert les portes du marché de l'apéritif et du cocktail dînatoire, à destination des professionnels de la restauration et de l'hôtellerie.

Ambition à l'expor


t
« Au total, nous avons investi 60M? en 20 ans, rappelle le DG. Nous fabriquons tout du cocktail au dessert. » Primel Gastronomie est présent sur le marché national, en GMS (Grande et moyenne surfaces) et dans les « freeze centers » comme Thiriet ou Picard. La GMS représente environ la moitié du CA, dont 10 % pour la marque en propre Compagnie Artique. Le circuit spécialisé est à 35 % du CA. « En restauration, nous sommes aujourd'hui à 5 % mais nous visons 20 %, précise le dirigeant. Nous souhaitons aussi augmenter notre part à l'export. » Car l'international représente 10 % du CA et Primel affiche des ambitions en Asie (un bureau est installé à Singapour), en Amérique du Nord ou encore au Brésil... « Nous avons dans ce domaine des synergies avec le groupe », ajoute Gurvan Falc'hun.

Primel Gastronomie


(Plougasnou) Directeur général : Gurvan Falc'hun 320 salariés 85 millions d'euros de chiffre d'affaires 02 98 67 35 40 www.compagnie-artique.com

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.