Clermont-Ferrand

Environnement

Carbios lève 105 millions d'euros 

Par La rédaction, le 03 mai 2021

Carbios, société basée à Clermont-Ferrand lance une souscription en Bourse qui doit lui permettre de lever au moins 105 millions d’euros pour construire une première unité industrielle exploitant sa technologie enzymatique de recyclage à 100 % des polymères plastiques et textiles (PET).

Rampe de fermentation pour la production d’enzymes et le recyclage du PET.
Rampe de fermentation pour la production d’enzymes et le recyclage du PET. — Photo : Carbios

Carbios, PME clermontoise qui développe depuis 2013 des solutions dédiées au recyclage des polymères plastiques et textiles (PET) annonce lancer une augmentation de capital en bourse. La société de 40 salariés dirigée par Jean-Claude Lumaret et porté depuis son lancement par Truffle Capital espère lever 105 millions d’euros d’ici au 6 mai 2021. Ses deux actionnaires stratégiques, L’Oréal (via son fonds de capital-investissement BOLD) et Michelin Ventures, se sont engagés à souscrire à l’augmentation de capital à hauteur de leur participation actuelle de 10,36 % du capital de Carbios.

Recyclable à l’infini

Objectif de cette levée de fonds : financer la construction, qui devrait démarrer fin 2022, d’une unité industrielle exploitant sa technologie enzymatique de recyclage à 100 % du PET. La capacité de production est estimée à 40 000 tonnes par an. "Nos équipes de recherche et développement ont mis au point une technologie unique au monde basée sur l’utilisation d’enzymes pour déconstruire tout type de déchets PET (bouteilles, emballages, fibres de polyester…) en ses constituants de base (monomères) qui peuvent ensuite être réutilisés pour produire de nouveaux produits PET recyclables à l’infini et de la même qualité que les originaux. Il s’agit d’un tournant majeur dans l’industrie des plastiques", explique par communiqué Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios.

Nouvelles recherches

La somme ainsi levée permettra aussi de financer les dépenses opérationnelles liées à l’usine de démonstration en cours de construction sur le site industriel de Cataroux, à côté de l’usine Michelin. La levée de fonds permettra aussi de poursuivre les activités de R & D propres au PET et le déploiement de ses activités de recherche pour d’autres polymères. "Le produit net de l’émission devrait permettre [à Carbios] de mener à bien ses objectifs stratégiques et de couvrir ses besoins en fonds de roulement jusqu’à fin 2023" indique le communiqué.

Le démonstrateur industriel de Carbios devrait être achevé d’ici septembre et doit générer des données techniques pour projeter le fonctionnement des futures unités industrielles.

Rampe de fermentation pour la production d’enzymes et le recyclage du PET.
Rampe de fermentation pour la production d’enzymes et le recyclage du PET. — Photo : Carbios

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail