Sarthe
En Sarthe, l’entreprise publique Cénovia va instaurer l’autoconsommation électrique locale
Sarthe # Production et distribution d'énergie # Écosystème et Territoire

En Sarthe, l’entreprise publique Cénovia va instaurer l’autoconsommation électrique locale

S'abonner

L’entreprise publique locale a longtemps réservé ses services à l’aménagement urbain, à la gestion du stationnement payant dans la métropole du Mans, ou encore à la promotion immobilière… Ces dernières années, Cénovia s’est diversifiée dans le conseil et le financement dans le domaine du photovoltaïque. Avec la volonté d’accélérer dans une logique de territoire autonome et décarboné.

La toiture des bureaux de Cénovia au Mans. Un exemple du type d’installations électriques qui doivent participer au développement de l’autoconsommation électrique en Sarthe — Photo : cenovia

L’entreprise publique locale Cénovia a fêté le 6 juin dernier sa centième installation photovoltaïque en Sarthe en six ans. Le chiffre a rapidement été dépassé tandis que 280 centrales sont en projets dans le département. Il s’agit de centrales au sol, de panneaux sur les toits, d’ombrières sur les parkings ou des terrains de jeux ou de sport. Au total, les unités déjà en production, les projets signés ou les programmes de ses prospects actuels représentent la consommation électrique de 47 000 habitants. Cénovia étant convaincu que les prospects en cours viendront s’ajouter à la liste de ses clients.

Une société d’économie mixte pour multiplier les projets

L’entreprise publique veut aller plus loin : elle va proposer avant la fin de l’année l’autoconsommation électrique aux particuliers et entreprises. "Avec l’objectif d’atteindre 37 % d’énergies renouvelables dans le mix-énergétique du dans le Pays du Mans à l’horizon 2030". "Dans les semaines qui viennent, nous allons constituer une SAEM Énergie, ce qui n’existe pas dans le département, explique l’élu manceau PDG de Cénovia, Jacques Gouffé. La société d’économie mixte devrait compter parmi ses actionnaires Le Mans Métropole au titre des collectivités, la Banque des Territoires, le Crédit Agricole, le Crédit Mutuel, la Caisse d’Épargne et bien sûr Cénovia.

"Avec 9 millions d’euros au capital", cette SAEM permettra "d’investir dans les énergies renouvelables avec des moyens conséquents", poursuit Jacques Gouffé. Le but est d’accompagner les porteurs de projets d’investissements sur le territoire. "Nous avons déjà en signatures l’équivalent de 31 MW ce qui représente un investissement global autour de 50 millions d’euros", précise le président de Cénovia. Des sociétés filiales devraient être créées pour pouvoir financer les projets par grappes de 20 à 30 centrales.

Un territoire plus autonome en énergie

Le photovoltaïque produisant de l’électricité qui ne peut être stockée, et en horaires de journée, Cénovia veut proposer aux producteurs de créer des boucles locales sur le réseau. Des entreprises et des particuliers "conserveront leurs opérateurs, mais pourront alors en partie consommer de l’énergie locale", résume Jacques Gouffé. L’élu est néanmoins conscient que "pour que cela fonctionne, pouvoir proposer un prix en dessous du marché sera un facteur déterminant". Une chose est déjà sûre, les factures seront plus stables dans le temps.

Des habitants acteurs de la production électrique

Les particuliers pourront également investir dans la production de manière collective ; les citoyens pourront ainsi participer à une autoconsommation partagée à l’échelle du département. "Nous sommes en cours de négociation avec Énergie partagée et Enercoop pour créer entre 600 000 et 700 000 mètres carrés de centrales photovoltaïques sur des surfaces non exploitées, comme des lagunes ou d’anciennes carrières. Nous créons pour cela l’entité Soleil Citoyen Sarthois pour permettre aux citoyens d’investir. On s’inspire beaucoup de ce qui a été fait en Mayenne", présente Jacques Gouffé.

Une activité en hausse sur les énergies

Cénovia peut déjà accompagner les investisseurs en cofinançant leur projet à hauteur de 30 % et en assurant le suivi de la maintenance et l’entretien de l’installation, ainsi que la revente de l’électricité non consommée.

L’entreprise veut aussi se positionner sur les autres énergies renouvelables. Un premier contrat pour un méthaniseur vient d’être signé. "Sa production représentera la consommation de 1 500 habitants", précise Jacques Gouffé.

Depuis fin 2023, l’entreprise a déjà embauché deux personnes, et une troisième sera recrutée cette année pour répondre à ses besoins dans le domaine des énergies renouvelables. "Nous essayons de travailler au maximum avec l’écosystème local. Mais installateur et électricien sont des métiers en tension, observe Jacques Gouffé. Nous pensons donc former à terme nos propres équipes."

Historiquement, Cénovia est acteur de l’aménagement de la métropole et des communes sarthoises pour l’immobilier, l’espace publique, la promotion ou le conseil. Elle gère également le parc de stationnement payant de la métropole ou encore le déploiement du tramway.

Sarthe # Production et distribution d'énergie # Écosystème et Territoire # Investissement # Création d'entreprise
Fiche entreprise
Retrouvez toutes les informations sur l’entreprise CENOVIA