Vendée
Cougnaud choisit un DG externe à la famille, en attendant l'arrivée de la troisième génération
Vendée # BTP # Nominations

Cougnaud choisit un DG externe à la famille, en attendant l'arrivée de la troisième génération

S'abonner

Les quatre frères à la tête de Cougnaud, leader de la construction modulaire, ont retenu Antoine Loiseau pour occuper le poste de directeur général. Cette fonction opérationnelle est créée pour préparer la transition à la direction de l’ETI auprès de la troisième génération.

Antoine Loiseau vient d’être retenu comme futur directeur général opérationnel du groupe Cougnaud — Photo : Cougnaud

Entamée depuis quelques années, la transition à la tête de l’ETI familiale vendéenne Cougnaud connaît une étape majeure. Les quatre frères dirigeants ont retenu Antoine Loiseau pour occuper le poste de directeur général opérationnel, vraisemblablement à partir de septembre. Âgé de 44 ans, ancien collaborateur du groupe de construction et d’ingénierie SNC-Lavalin, Antoine Loiseau connaît parfaitement l’entreprise vendéenne puisqu’il y occupe depuis six ans le poste de directeur administratif et financier. "Il a su montrer qu’il était une ressource interne de qualité", souligne Eric Cougnaud, président du leader sur le marché hexagonal de la construction modulaire. Cougnaud avait fait appel à un cabinet de recrutement spécialisé dans les postes de direction pour l’épauler dans sa recherche du candidat idoine.

Mise en place d’un conseil stratégique pour piloter l’ETI

Eric, Christophe, Jean-Yves et Patrice Cougnaud, aujourd’hui âgés entre 58 et 62 ans, avaient progressivement, entre 1992 et 1998, pris les rênes de l’entreprise fondée par leur père Yves, décédé en décembre 2021. Leurs enfants constituant la troisième génération n’étant pas encore prêts pour assumer les différentes directions, "il nous avait semblé opportun de mettre en place un poste de directeur général opérationnel", précise le président.

Pour piloter le groupe, un conseil stratégique est créé, composé de la fratrie Cougnaud, des enfants amenés à lui succéder ainsi que du nouveau directeur général Antoine Loiseau. "Nous allons petit à petit nous retirer de nos fonctions opérationnelles dans les 18-24 mois", précise Eric Cougnaud à propos de sa personne et de ses trois frères. L’ETI Cougnaud conservera au terme du processus de transition à la direction son caractère familial.

De nouvelles perspectives de croissance

Le choix d’Antoine Loiseau intervient dans un nouveau contexte de croissance pour le groupe. Son chiffre d’affaires a progressé de 8 % en 2021 pour se situer à 331 millions d’euros (306 millions d’euros l’année précédente). Même s’il est "difficile de faire des projections au regard de l’évolution des coûts des matières premières et des délais d’approvisionnement qui augmentent", remarque Eric Cougnaud, l’expert du modulaire table sur une croissance de l’ordre de 5 à 8 % en 2022.

Cougnaud, qui a investi depuis plus d’un an près de 9 millions d’euros sur ses trois sites de production vendéen pour en améliorer la productivité et être en capacité de répondre à une éventuelle hausse de la demande, comprend 1 500 collaborateurs en France, dont un millier en Vendée.

Vendée # BTP # Nominations