Alpes-Maritimes
16 entreprises portent désormais les couleurs de la marque "Côte d'Azur France"
Alpes-Maritimes # Tourisme # Écosystème et Territoire

16 entreprises portent désormais les couleurs de la marque "Côte d'Azur France"

S'abonner

Ce sont désormais 16 entreprises, dont 5 nouvelles, qui vendent certains de leurs produits sous la licence "Côte d'Azur France". Ce programme a été lancé par le comité régional du tourisme azuréen en 2018 dans le cadre de sa stratégie de marque.

Autour de la présidente de Côte d'Azur France Tourisme, Alexandra Borchio-Fontimp, les représentants de certaines des 16 entreprises partenaires de la marque Côte d'Azur France — Photo : Olivia Oreggia

On appelle cela du marketing territorial. Ou comment promouvoir et améliorer l’image d’un territoire pour en favoriser le développement économique. Le cas échéant, la Côte d’Azur. Car si ce petit bout de France accueillait en 2023, plus de 11 millions de visiteurs venus du monde entier, il doit sans cesse séduire.

3 millions d’euros générés

Côte d’Azur France Tourisme (anciennement CRT Côte d’Azur) avait créé la marque Côte d’Azur France au printemps 2018. "Elle est la première destination en France à avoir lancé cette démarche marketing innovante, en s'associant avec des entreprises de son territoire", fait valoir sa présidente, Alexandra Borchio-Fontimp.

Aqui d'Aïa implanté à Seillans (Var) a créé spécialement des bougies — Photo : Olivia Oreggia

Désormais, 16 entreprises en portent les couleurs au travers de certains de leurs produits. Du limoncello et de la confiture au citron de Menton IGP de la Maison Gannac, du vin de Bellet, en série limitée et agriculture biologique, du Domaine de la Source (7 hectares dans les collines niçoises), des bougies au jasmin, à la fleur d’oranger ou au mimosa spécialement développées par le Varois Aqui d’Aïa (la Côte d’Azur s’étend de Menton à Saint-Tropez : si ces articles viennent tout juste d'enrichir la collection, ils sont plus de 450 000 à s'être vendus depuis le lancement de l'opération, générant plus de 3 millions d'euros de chiffre d'affaires

Entre logique et fierté

Ainsi associées en toutes lettres à leur territoire, les entreprises licenciées bénéficient d’une visibilité supplémentaire. Mais pour beaucoup, la démarche est aussi simplement aussi "logique", qu'"évidente". "Il y a un sens incroyable dans cette collaboration", selon Luc Salsedo, cofondateur et dirigeant de Socca Chips.

Pas loin de 170 références composent désormais le catalogue Côte d'Azur France — Photo : Olivia Oreggia

Dirigeant associé de la Brasserie du Comté (21 salariés, CA : 2,3 M€), Edwards Dilly souligne "la fierté de représenter ce label", mais aussi un sentiment de "reconnaissance". Pour sa collection spéciale Côte d’Azur France, l’entreprise implantée à Saint-Martin-Vésubie a mis sa limonade bio en canettes. Celles-ci seront distribuées auprès des restaurateurs et hôteliers, mais sans doute aussi en grandes et moyennes surfaces. "Nous avons trouvé en Allemagne un imprimeur qui nous permet d’avoir des canettes imprimées, sans avoir besoin d’en faire 150 000 d’un coup, ce qui est normalement le minimum industriel, précise-t-il. Cela coûte évidemment un peu plus cher, mais il y a une qualité visuelle incomparable. Et cela permet en plus un recyclage à 100 %, ce qui n’est pas forcément le cas quand il y a une étiquette collée dessus."

Edwards Dilly est dirigeant associé de la Brasserie du Comté, à Saint-Martin-Vésubie, qui en plus de la bière, a de fortes ambitions dans le développement de soda, à commencer par la limonade — Photo : Olivia Oreggia

Ancrage territorial

Marque emblématique de ce made in Riviera, le parfumeur Fragonard fait partie des entreprises licenciées de la première heure. "Nous avions vraiment trouvé l’idée charmante, explique Anne Meslier de Rocan, directrice des ventes B to B. La quatrième génération est à la tête de la maison Fragonard qui fêtera ses 100 ans d’existence en 2026. Il s’agit pour nous de faire valoir notre ancrage sur le territoire, à Grasse et sur la Côte d’Azur. Et puis c’est une mise en valeur de nos savoir-faire, à la fois dans la parfumerie et dans le domaine touristique puisque nous sommes une des premières entreprises de tourisme industriel en France." Fragonard compte 3 usines et 27 boutiques dont 10 sur la Côte d'Azur.

Alpes-Maritimes # Tourisme # Écosystème et Territoire