Toulouse

Spatial

Mecano ID inaugure un bâtiment et signe avec Anywaves et Airbus DS

Par Fleur Olagnier, le 13 septembre 2019

Le bureau d'études et fournisseur de pièces pour le spatial Mecano ID, a inauguré ce 13 septembre son nouveau bâtiment de 1500 m2 dédié aux matériaux composites et à l'intégration de sous-ensembles. La société toulousaine annonce également deux nouveaux partenariats avec Anywaves et Airbus Defence and Space.

Didier Mesnier, gérant de Mecano ID, devant un robot de drapage unique au monde développé avec le haut-garonnais NovaLynx.
Didier Mesnier, gérant de Mecano ID, devant un robot de drapage unique au monde développé avec le haut-garonnais NovaLynx. — Photo : Fleur Olagnier/Le Journal des entreprises

Le bureau d'études, laboratoire d'essais et fournisseur de pièces pour le spatial Mecano ID (75 salariés ; CA 2018 : 8,9 M€) a inauguré ce 13 septembre le nouveau bâtiment de 1500 m2 qui, avec ses équipements, a engagé un investissement de 4 M€ sur trois ans. Les nouveaux locaux sont dédiés à la fabrication de matériaux composites et à des salles d'intégration opérationnelles prochainement pour le spatial et le nucléaire - notamment en lien avec la start-up Elements. Le bâtiment héberge entre autres un robot de drapage développé en partenariat avec le haut-garonnais NovaLynx. « C'est un équipement unique au monde qui réduit le travail manuel et nous permet de gagner en rapidité, précision et reproductibilité, appuie Didier Mesnier, gérant de Mecano ID. Avec lui, nous pouvons fabriquer des pièces en matériaux composites qui ne seraient pas réalisables autrement ». 

Nouveaux contrats avec Anywaves et Airbus DS

En outre, Mecano ID travaille également pour le domaine du New Space, en particulier avec son déployeur de nanosatellites EOS en cours de R&D et présenté pour la première fois à la Small Satellite Conference de Logan (États-Unis) en août dernier. La société vient ainsi de signer un partenariat avec le concepteur d'antennes Anywaves - également membre du collectif New Space Factory - pour la fabrication en série et les essais d'antennes nanosatellites. Ce contrat devrait permettre aux Toulousains d’envisager un développement commun sur le marché des constellations spatiales. Enfin, Mecano ID a signé un contrat cadre de trois ans avec Airbus Defence and Space pour la fourniture de bielles standard.

Didier Mesnier, gérant de Mecano ID, devant un robot de drapage unique au monde développé avec le haut-garonnais NovaLynx.
Didier Mesnier, gérant de Mecano ID, devant un robot de drapage unique au monde développé avec le haut-garonnais NovaLynx. — Photo : Fleur Olagnier/Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.