Morbihan

Banque

Le Crédit Agricole du Morbihan affiche des résultats solides

Par Ségolène Mahias, le 19 mars 2021

Seule banque à avoir son siège dans le département, le Crédit agricole du Morbihan affiche des résultats en progression pour son exercice 2020. Sur le marché des entreprises, elle observe déjà un dynamisme en matière de projets d'investissements. 

Pour Pierre-Louis Boissière, directeur du Crédit agricole du Morbihan (premier plan, à droite,), 2021 sera placée sous le signe de l'accompagnement des acteurs du territoire. 
Pour Pierre-Louis Boissière, directeur du Crédit agricole du Morbihan (premier plan, à droite,), 2021 sera placée sous le signe de l'accompagnement des acteurs du territoire.  — Photo : Ségolène Mahias

Tous les indicateurs sont au vert pour la banque verte dans le Morbihan. " Si je devais résumer 2020, je dirais que nous enregistrons des résultats solides pour aider nos clients à enjamber la crise ", synthétise Pierre-Louis Boissière, directeur du Crédit Agricole du Morbihan, à l’occasion de la présentation du bilan 2020.

13,5 milliards d'euros d’encours de collecte

Présente aux côtés de ses clients, la banque mutualiste a su en gagner d’autres. Elle compte désormais 246 097 nouveaux clients soit une progression d’1,4 %. Son encours de collecte a progressé au global de 8,5 % pour atteindre la somme de 13,5 milliards d’euros. L’une des performances se situe au niveau de la distribution de crédits qui "aura été équivalente à 2019, une année record pour notre caisse régionale ".

Sans surprise, l’habitat truste la très grande partie des financements avec un montant de 1,08 milliard d’euros, suivi des crédits aux professionnels (commerces, professions libérales, TPE, …) qui atteignent 193 millions d’euros, en recul de 9,9 %, un recul qui s’explique par une moindre demande ; une baisse observée également sur les crédits aux agriculteurs qui passent à 178 millions d’euros soit une baisse de 8,1 %. Les crédits à la consommation chutent de 22 % et attestent d’une vigilance redoublée quant à la question de l’endettement. En revanche, les crédits aux entreprises sont restés actifs. Au total, 168 millions d’euros ont été accordés par le Crédit Agricole du Morbihan soit une croissance de 1,5 % par rapport à 2019. Sur le volet des entreprises, les PGE demeurent un sujet central. 2 367 PGE ont été débloqués par la banque pour un montant global de 222 millions d’euros : "le taux d’acceptation aura été de 98 % ", précise Olivier Houssay, directeur des crédits et du marché des entreprises.

Nombreux projets d’investissements

2020 s’est donc achevée avec un produit net bancaire établi à 207,3 millions d’euros (+0.9 %). Les fonds propres sont confortés à hauteur d’1,044 milliard d’euros (+ 10 %) et le résultat net atteint 47,2 millions d’euros versus 41,7 millions d’euros en 2019. Dans le même temps, l’établissement bancaire a porté son ratio de solvabilité à 24,6 % quand, réglementairement, il peut n’atteindre que 10,5 %. De quoi dresser des perspectives pour 2021 où la banque compte "favoriser l’accession à la propriété dans un département où le marché est très actif et en appliquant des nouvelles directives du haut comité à la stabilité financière." Plusieurs actions seront menées pour l’emploi et l’orientation des jeunes. Les entreprises et le remboursement des PGE vont demeurer au coeur des préoccupations. 100 % des clients seront contactés et conseillés quant aux modalités de remboursement des PGE. " 25 % envisagent de le rembourser à la date échéance. 75 % vont l’amortir et la moitié de ceux-ci l’amortira sur le délai supplémentaire accordé ", souligne Olivier Houssay. Les entreprises morbihannaises ont semble-t-il de nombreux projets pour cette année : investissements dans l’outil industriel, acquisitions, cessions, " les dirigeants se projettent en ayant intégré cette part de risque."

Pour Pierre-Louis Boissière, directeur du Crédit agricole du Morbihan (premier plan, à droite,), 2021 sera placée sous le signe de l'accompagnement des acteurs du territoire. 
Pour Pierre-Louis Boissière, directeur du Crédit agricole du Morbihan (premier plan, à droite,), 2021 sera placée sous le signe de l'accompagnement des acteurs du territoire.  — Photo : Ségolène Mahias

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail