• France

    Commerce

    Face à l'envolée des coûts, les commerces exigent le gel temporaire des loyers

    05 octobre 2021

    La question des loyers commerciaux revient sur le devant de la scène. Après avoir demandé leur suspension, en 2020, du fait des fermetures administratives provoquées par le Covid-19, l’Alliance du Commerce demande, à présent, à l’État de les geler temporairement. En cause, cette fois : "le risque d’explosion des coûts de production et d’exploitation" qui pèse sur les professionnels. Et de citer, pêle-mêle, la hausse de prix des matières premières et du fret maritime, les retards de livraison, la revalorisation du Smic… et les loyers. L’organisation explique que l’ILC, l’indice sur lequel ils sont indexés, a augmenté de 2,59 % au deuxième trimestre, alors que le secteur de l’habillement venait d’encaisser "une chute d’activité cumulée de 27 % entre les mois de janvier et juin 2021" par rapport à 2019. Sur ce point, la situation s’est à peine améliorée depuis : les magasins ont encore enregistré une baisse de chiffre d’affaires de 5,5 % en septembre - et même davantage dans les centres commerciaux (-8,4 à -9,4 %), "en partie impactés par l’application du passe sanitaire", selon l’Alliance.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos