• Agroalimentaire

    Douze marques agroalimentaires lancent le collectif "En vérité" pour une meilleure transparence

    14 décembre 2021

    Lancé à l’initiative de Sébastien Loctin, fondateur et dirigeant de la PME Biofuture, basée près d’Aix-en-Provence, un collectif baptisé "En vérité" lance un appel aux députés pour réclamer un affichage simplifié et standardisé des produits alimentaires. "Les choix (des marques alimentaires) impactent la santé des gens mais aussi notre économie, l'emploi des paysans, la préservation de nos écosystèmes... La transparence ne peut être l'affaire de quelques marques engagées : elle doit être obligatoire pour toutes", exige le manifeste publié le 6 décembre par douze marques alimentaires : Quintesens et .nod (groupe Biofuture), les bretons D’Aucy (groupe Eureden), Sojade et Vrai (groupe Triballat-Noyal), les franciliens Omie & Cie, Juste et Food4Good, le lyonnais Hari&co, le charentais Jardin Bio Etic (groupe Léa Nature), le girondin Babybio (groupe Vitagermine) et le savoyard Alpina Savoie (groupe Galapagos). Ils demandent au législateur "d'imposer des règles de transparence alimentaire communes : type d'agriculture, origine, additif, qualité nutritionnelle…"

Les dernières infos