Finistère

Agroalimentaire

Mowi veut fermer le site Marine Harvest Kritsen de Châteaulin

Par Isabelle Jaffré, le 02 septembre 2020

Le groupe norvégien Mowi, spécialiste du saumon, a annoncé sa volonté de transférer son site breton de Châteaulin et ses 24 emplois vers sa future usine de Landivisiau, actuellement en construction.

Le groupe norvégien Mowi est spécialisé dans la production et la transformation du saumon.
Le groupe norvégien Mowi est spécialisé dans la production et la transformation du saumon. — Photo : © DR

La société Marine Harvest Kritsen, filiale du groupe norvégien Mowi, spécialiste du saumon (14 866 salariés, 4 Md€ de CA), envisage de transférer ses activités de Châteaulin à Landivisiau, deux villes finistériennes séparées d'une cinquantaine de kilomètres. 24 emplois sont concernés par ce projet de déménagement. « L’épidémie du Covid-19 a impacté le plan d’activité de la société sur l’année 2020 et ce, dans un contexte déjà fragilisé par la destruction de l’usine de Landivisiau à la suite de l’incendie du 11 juillet 2018 », explique la direction qui met en avant une forte chute des commandes, notamment sur la restauration hors foyer en cette année de transition pour l’entreprise. Son usine de Landivisiau, avec 23 millions d’euros investis, sera en effet prête en 2021.

Aides à la mobilité des salariés

« Ces évolutions défavorables du marché obligent en conséquence à reconsidérer l’organisation des activités sur la société Marine Harvest Kritsen. C’est dans ces conditions que la société est amenée à envisager le transfert des activités sur le nouveau site de Landivisiau », poursuit la direction. Il y a quelques semaines, le groupe Mowi avait déjà annoncé une réduction de ses effectifs au niveau mondial de 10 % d’ici 2024, soit 1 500 postes supprimés. Un moyen de réduire ses coûts alors que le groupe affichait des résultats en baisse avec un bénéfice net tombé à 52,3 millions d’euros contre 140,9 millions un an plus tôt au deuxième trimestre. « Le deuxième trimestre a été grandement affecté par le Covid-19 et les mesures de confinement étendues en place sur de nombreux marchés importants du saumon pendant cette période », explique le groupe.

La direction de Marine Harvest Kritsen affirme cependant vouloir maintenir tous les emplois et doit proposer des mesures d’accompagnement à la mobilité, afin de motiver tous les salariés au changement de site de production. Ces mesures seront présentées lors de la prochaine réunion avec les représentants du personnel.

Le groupe Mowi a une histoire mouvementée en Finistère. L’entreprise a déjà fermé son usine de Poullaouën à partir de 2014. En 2018, son usine de Landivisiau était détruite dans un incendie, obligeant le groupe à réinvestir dans de nouveaux locaux.

Le groupe norvégien Mowi est spécialisé dans la production et la transformation du saumon.
Le groupe norvégien Mowi est spécialisé dans la production et la transformation du saumon. — Photo : © DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail