Finistère

Agroalimentaire

Le pastis finistérien Ty Jaune de Kermeur Industrie démarre fort

Par Isabelle Jaffré, le 29 juin 2021

Lancé en 2020 en pleine crise sanitaire, le pastis finistérien Ty Jaune a su trouver son public malgré la fermeture des bars et restaurants avec 24 000 bouteilles vendues en moins d’un an. La créatrice Sylvaine Le Meur compte sur 2021 pour consolider ce bon départ.

Sylvaine Le Meur, dirigeante de la PME finistérienne Kermeur Industrie, qui commercialise le pastis breton "Ty Jaune".
Sylvaine Le Meur, dirigeante de la PME finistérienne Kermeur Industrie, qui commercialise le pastis breton "Ty Jaune". — Photo : Isabelle Jaffré

L’idée du pastis Ty Jaune est née à l’occasion… d’un apéro. "J’aime les produits locaux, raconte Sylvaine Le Meur, la créatrice de Kermeur Industrie dans le Finistère, à l’époque chercheuse en biotechnologie pour les cosmétiques. Sur la table, il n’y avait que des produits bretons… sauf le pastis !" Son père lui lance alors une boutade sous forme de défi : "Cherche !"

24 000 bouteilles vendues en onze mois

La chercheuse le prend au mot. "L’idée n’était pas si bête, la Bretagne est la troisième région consommatrice de pastis en France avec quatre millions de litres vendus par an", plaide Sylvaine Le Meur. Trois recettes sont testées par des connaisseurs en 2019 et Ty Jaune est lancé en 2020. Avec la particularité de contenir des sucres marins, à partir d’algues. Une touche bretonne mais aussi diététique, Ty Jaune ayant un indice glycémique plus bas que les autres pastis. La dirigeante mise aussi sur une communication plus jeune et humoristique : "En Bretagne, ça fait longtemps que la flotte et le jaune vont bien ensemble", affiche la publicité, avec un homme en ciré jaune devant une mer démontée.

La commercialisation du pastis breton était prévue au printemps 2020. "La crise sanitaire a mis à mal les plans, se souvient la dirigeante. J’ai attendu longtemps mes machines, comme celle pour l’embouteillement, à cause du premier confinement." Finalement, les premières bouteilles arrivent en magasin à partir du 20 juillet, alors que la saison est déjà bien entamée. "Nous avons été soutenus par la Scarmor puis la Scaouest (centrales de magasins E.Leclerc en Bretagne, NDLR) notamment, qui nous ont fait confiance", souligne-t-elle. Ty Jaune est désormais présent en Bretagne historique. 24 000 bouteilles ont été vendues en 11 mois. À titre de comparaison, le costarmoricain Maison Jouffe avait vendu 35 000 bouteilles de son Brastis en un an en 2018.

Diversification des canaux de distribution

Aujourd’hui, Kemper Industrie emploie sept salariés pour 328 000 euros de chiffre d’affaires sur les onze premiers mois. Un début très prometteur qui a séduit le Réseau Entreprendre en Bretagne. La jeune entreprise est aussi incubée par Emergys Bretagne. "L’objectif est désormais d’atteindre 30 000 bouteilles cette année, indique Sylvaine Le Meur. Nous avons eu en 2020 un très bon accueil des clients et des distributeurs." Ty Jaune vient d’arriver chez Intermarché. Le distributeur de boissons costarmoricain pour la restauration hors foyer Cozigou vient également de l’ajouter à son catalogue. "Nous avons sorti en juin un conditionnement d’un litre et une recette bio pour les magasins bio", précise Sylvaine Le Meur. La dirigeante cherche désormais un distributeur pour les cavistes afin d’exploiter davantage ce canal de distribution.

La montée en puissance doit lui permettre, à terme, d’atteindre 200 000 bouteilles par an. Pour cela, il faudra voir plus grand, car Kermeur Industrie est déjà à l’étroit. "Nous avons des bureaux à Saint-Renan et le site de production de 200 m² à côté de Lesneven. L’idéal serait de réunir les deux, d’ici deux ans sans doute", prévoit Sylvaine Le Meur.

Sylvaine Le Meur, dirigeante de la PME finistérienne Kermeur Industrie, qui commercialise le pastis breton "Ty Jaune".
Sylvaine Le Meur, dirigeante de la PME finistérienne Kermeur Industrie, qui commercialise le pastis breton "Ty Jaune". — Photo : Isabelle Jaffré

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail