France
Le bâtiment a perdu près de 25 000 postes sur un an
France # Conjoncture

Le bâtiment a perdu près de 25 000 postes sur un an

25 000 postes ont été perdus dans le bâtiment entre les premiers trimestres 2023 et 2024, dont 16 200 salariés, selon la Fédération française du bâtiment. Ces chiffres sont liés à la conjoncture dans le BTP : les permis de construire sont en baisse de 15,5 % sur un an à fin mai 2024 et les mises en chantier diminuent de 21-5 %. Mais selon les chefs d’entreprise de plus de 10 salariés, "les perspectives d’emploi salarié restent étonnamment positives". Les dirigeants signalent une stabilisation de leur trésorerie, une amélioration des délais de paiement dans le privé et un allongement sur les marchés publics. Au 1er semestre 2024, les défaillances sont en forte hausse de plus de 20 %, confirmant "l’entrée en récession", selon la FFB.

France # Conjoncture