Bordeaux

Logistique

L'ETI familiale GT Logistics entame une cure de jouvence 

Par Anne Cesbron, le 02 décembre 2021

C’est tous azimuts que le spécialiste de la sous-traitance logistique dans l’industrie souhaite poursuivre sa stratégie de diversification. Le visage du nouveau directeur général de GT Logistics et les premiers pas d’un petit-fils au sein de l’ETI familiale illustrent en outre cette dynamique de croissance, aux côtés du fondateur Eric Sarrat, désormais président non exécutif.

Eric Sarrat, Rodolphe Cavaglieri à la tête de GT Logistics coachent Thibault Pfaff, petit-fils du dirigeant de l’entreprise familiale.
Eric Sarrat, Rodolphe Cavaglieri à la tête de GT Logistics coachent Thibault Pfaff, petit-fils du dirigeant de l’entreprise familiale. — Photo : Anne Cesbron

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, GT Logistics n’est pas à vendre. C’est en substance la conclusion de la présentation des résultats de l’ETI girondine par son président Eric Sarrat. L’entreprise va bien et se projette sur de nouveaux marchés et métiers. Pour l’année écoulée, le logisticien de Bassens table sur un chiffre d’affaires en hausse de près de 12 %, pour atteindre 73 millions d’euros et sur une amélioration de la rentabilité. "2021 restera une bonne année, en ligne avec la précédente. Notre bonne exposition aux industries liées à la défense a apporté un bon niveau d’activité", s’est ainsi félicité le fondateur de la branche logistique du Groupe GT. Autre motif de satisfaction : à 73 ans, celui qui a engagé la transmission de l’entreprise familiale, accueille au sein de l’entreprise un premier petit-fils. Pour ses premiers pas, Thibault Pfaff, 18 ans, devra compter avec Rodolphe Cavaglieri, nouveau directeur général, missionné en outre pour coacher la future génération. Autres missions principales du DG : "accompagner la croissance de l’entreprise en dynamisant la conquête et faire évoluer ses systèmes d’information", précise le quadragénaire.

Les derniers mètres de la logistique santé

Dynamique, la stratégie de diversification de GT Logistics pourrait embarquer de nouveaux secteurs au-delà des historiques liés à l’automobile, l’aéronautique, la papeterie, la chimie, la défense et la dissuasion. Ainsi, le patriarche, lui-même Capitaine de vaisseau de réserve, ne cache pas son intérêt pour construction navale de plaisance, représentée en région par les chantiers de Couach et de CNB notamment. Quant au secteur de la santé c’est la logistique, non plus du dernier kilomètre mais des derniers mètres, "après le digicode et jusqu’au lit du malade", qui constitue des marchés à explorer par l’ETI de 1 100 collaborateurs.

Une filiale pour l’optimisation des flux industriels

Mais avant ces nouvelles positions, l’entreprise familiale se renforce dans la chimie et annonce la signature de deux contrats majeurs dans la chimie avec Solvay à Lyon et Inéos à Lavéra près de Marseille, pour des chiffres d’affaires respectifs de 1,9 et 1,15 millions d’euros. En revanche, deux pertes sont enregistrées, du côté de PSA Sochaux et de Continental Toulouse qui interviendra pour ce dernier en ce mois de janvier 2022. "Nous perdons ces deux contrats qui étaient déficitaires. Et nous avons refermé plusieurs dossiers de croissance externe devant des valorisations déraisonnables", indique le président Eric Sarrat qui préfère évoquer des délégations de production, de l’optimisation des flux industriels, les contrôles qualité et de la robotisation. Une filiale dédiée pourrait porter ces projets. L’extension du siège social, par l’architecte Mathieu Pétuaud-Létang pour une mise en service d’un premier plateau de 120 m2 au plus vite illustre ces mouvements de croissance. Tout comme ce qui peut apparaître comme une forme d’émancipation : au-delà des liens capitalistiques familiaux, le dernier cordon qui relie GT Logistics à l’entreprise sœur GT Solutions est en passe d’être coupé. Les entreprises créées par les frères Eric et Michel Sarrat en 2001 disposeront de leurs propres systèmes d’information, pour rouler sur leurs voies de croissance respectives.

Eric Sarrat, Rodolphe Cavaglieri à la tête de GT Logistics coachent Thibault Pfaff, petit-fils du dirigeant de l’entreprise familiale.
Eric Sarrat, Rodolphe Cavaglieri à la tête de GT Logistics coachent Thibault Pfaff, petit-fils du dirigeant de l’entreprise familiale. — Photo : Anne Cesbron

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail