Oceania Hotels lance quatre nouveaux projets à Lille, Lyon, Saint-Malo et Paris
# Hôtellerie # Investissement

Oceania Hotels lance quatre nouveaux projets à Lille, Lyon, Saint-Malo et Paris

S'abonner

Malgré deux années marquées par la crise sanitaire, le groupe hôtelier brestois Oceania Hotels continue d’investir avec quatre nouveaux projets en 2022 à Lille, Lyon et Saint-Malo.

Les chambres de l’hôtel Oceania 4* de Saint-Malo vont être rénovées en 2022 — Photo : Oceania Hotels

Après deux années difficiles liées à la crise du Covid, Oceania Hotels (600 salariés, 41,7 M€ de CA en 2021) poursuit son développement. Le groupe brestois observe une reprise de son activité avec 40,92 % de taux d’occupation dans ses hôtels en 2021 contre 29,5 % en 2020. Pour accompagner cette reprise, quatre projets sont ainsi lancés à Lille, Lyon, Paris et Dijon. "Nous sommes particulièrement heureux de pouvoir nous développer à travers nos trois marques, Oceania 4*, Escale Oceania 3* et Nomad Hotels", indique le président d’Oceania Hotels, Gurvan Branellec. Les montants investis n’ont pas été communiqués.

Rénovation d’un immeuble historique à Lille

À Lille, Oceania Hotels a fait l’acquisition du siège social historique de la banque Scalbert-Dupont. L’immeuble, classé en site patrimonial remarquable, est situé en plein cœur de la ville et à deux pas de la gare Lille-Flandres. Ce bâtiment quasi centenaire fera l’objet d’une réhabilitation complète destinée à transformer une banque en hôtel de 88 chambres sous la marque Oceania 4*. Imaginé par le cabinet d’architectes parisien A26, l’établissement sera également le premier hôtel bas carbone de Lille et d’Oceania Hotels, et l’un des tout premiers en France. Déposé mi-décembre, le permis de construire est en cours d’instruction. Les premiers travaux sont espérés pour le second semestre 2022 avec une ouverture en septembre 2024.

Oceania Hotels a également déposé auprès du tribunal de commerce une offre commune avec le groupe Bertrand (2e groupe français de restauration commerciale basé à Paris) et la société lyonnaise Lavorel pour racheter plusieurs hôtels du groupe saoudien JJW, en difficulté financière. Le groupe brestois s’est positionné sur deux hôtels à Lyon et à Paris. Fermé depuis plusieurs années, l’établissement de Lyon nécessitera une rénovation totale et sera commercialisé sous la marque Escale Oceania 3*. À Paris, porte de Clichy, l’hôtel est situé face à la Cité judiciaire, dans le 17e arrondissement. "Le choix de la marque, Escale Oceania 3*, Oceania 4* ou Nomad, n’est pas encore tranché. Encore en phase de réflexion, la rénovation de ces deux établissements sera bientôt actée avec l’objectif d’une ouverture en 2024 à l’occasion des Jeux Olympiques", précise le groupe dans son communiqué.

Des rénovations en Bretagne

Déjà présent à Dijon avec Oceania Jura 4*, le groupe y renforce sa présence avec l’achat d’un terrain nu au pied de la gare. Le projet porte cette fois sur la construction d’un hôtel de 106 chambres sous la marque Nomad Hotels, son concept "écoresponsable et connecté". L’ouverture est prévue en 2023.

En Bretagne, après la création d’une piscine et d’un espace bien-être en 2019, l’hôtel Oceania Saint-Malo 4* prévoit la rénovation complète des chambres avec une vue panoramique sur la mer. Le chantier sera lancé après le départ de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe en novembre 2022. Enfin, à Brest, l’année 2022 verra la poursuite des travaux de rénovation du Conti. La démolition et le curage des hébergements se sont terminés fin février. La réouverture est prévue en 2023.

Oceania Hotels veut continuer à grandir et le président ne cache pas ses ambitions : "Nous avons encore de belles choses à faire et des destinations à conquérir. Nous restons à l’écoute de toutes les opportunités", indique Gurvan Branellec.

# Hôtellerie # Investissement