Brittany Ferries lancera le plus grand ferry hybride électrique en 2025
# Transport

Brittany Ferries lancera le plus grand ferry hybride électrique en 2025

S'abonner

La compagnie finistérienne Brittany Ferries va lancer un nouveau navire hybride fonctionnant au GNL et à l’électricité. Le "Guillaume de Normandie" assurera la liaison Ouistreham-Portsmouth à partir d’avril 2025.

De g. à dr : Christophe Mathieu (président du directoire et directeur du pôle Stratégie et commercial de Brittany Ferries), Sophie Gaugain (vice-présidente de la Région Normandie) et Jean-Marc Roué (président de Brittany Ferries) présentent le "Guillaume de Normandie", le nouveau navire de Brittany Ferries — Photo : Isabelle Evrard

Après avoir annoncé en juin 2022 l’arrivée du nouveau navire "Saint-Malo" fonctionnant au GNL à horizon 2025, la compagnie finistérienne Brittany Ferries (2 400 salariés ; 202 millions euros de chiffre d’affaires) poursuit ses investissements pour renouveler sa flotte et effectuer sa transition énergétique. La compagnie a dévoilé le jeudi 4 mai, à Caen, le nom et les capacités de son nouveau bateau : le "Guillaume de Normandie" remplacera le navire "Normandie" en 2025. "Il s’agit du plus grand ferry hybride électrique au monde, d’une puissance de 11 MWh", annonce Jean-Marc Roué, président de Brittany Ferries. Et de préciser : "Il sera mis à l’eau en avril 2025 et assurera les liaisons Ouistreham-Portsmouth. Le navire battra pavillon français et sera exploité par des marins français." Comme pour le "Saint-Malo", la compagnie passe par l’armateur suédois Stena Line qui affrète les navires.

"Le navire fonctionnera à la fois au GNL et avec une batterie qui sera dotée d’une autonomie de deux heures, qui pourra se recharger pendant la traversée et pendant l’escale", explique Christophe Mathieu, président du directoire et directeur du pôle Stratégie et commercial. Des travaux seront donc prévus pour électrifier le port de Ouistreham à horizon 2026-2027. "Un vrai challenge pour Ports de Normandie, car la puissance électrique nécessaire est très importante. Nous avons d’ores et déjà lancé les études techniques", confirme la direction des transports de la Région Normandie. Un travail a également été engagé avec la Région Normandie et le Comité régional du tourisme pour pour faire connaître aux passagers la richesse touristique de la Normandie. "60 % des passagers ne restent pas en Normandie en descendant du bateau : à nous de leur donner envie de rester sur le territoire", avance Sophie Gaugain, vice-présidente de la Région Normandie.

Gommer les disparités avec le port de Calais

Long de 195 mètres et large de 37,8 mètres, le "Guillaume de Normandie" pourra accueillir 1 310 passagers, 90 membres d’équipage, 120 camions… "Le bateau s’adaptera aussi à de nouveaux segments de clientèle qui sont devenus très importants, tels que les propriétaires de chiens : 21 cabines seront proposées aux touristes qui voyagent avec leur chien", annonce Christophe Mathieu. Le nouveau ferry hybride permettra une réduction de 5 % à 10 % de quantité d’énergie nécessaire à la propulsion et jusqu’à 15 % de réduction des émissions de CO2, "sans oublier une diminution de l’impact sonore aérien et sous-marin", ajoute Christophe Mathieu.

Au-delà d’une volonté de s’engager dans une transition écologique, ce projet devrait également permettre à la compagnie maritime de récupérer des parts de marché au port de Calais dans les Hauts de France. Le président de Brittany Ferries, Jean-Marc Roué, regrette l’existence "de disparités de traitement" lors du contrôle des douanes dans les ports de Ouistreham et celui du Pas-de-Calais. "Il y a davantage de contrôles en pourcentage sur le port de Ouistreham que dans les Hauts-de-France, ce qui entraîne une baisse de la fluidité de notre trafic et une forte pression sur les clients. De même, pour les passagers contrôlés à l’embarquement et au débarquement. Cette différence de traitement nous est très défavorable en termes de compétitivité et de concurrence", dénonce Jean-Marc Roué qui espère un alignement des mesures entre les deux ports.

Finistère Calvados # Transport # Maritime # Tourisme