Industrie

Le fabricant de composants électriques Hager étend son maillage logistique

Par Charlotte Stiévenard, le 24 novembre 2021

Le fabricant franco-allemand de composants électriques Hager a inauguré sa nouvelle plateforme logistique implantée dans l’EcoParc Rhénan à Vendenheim, dans le Bas-Rhin. Suivront deux autres sites logistiques, dans l’agglomération de Lyon et en Allemagne pour desservir les marchés France, Allemagne, Autriche et Pays-Bas.

Bénédicte Crosnier, vice-présidente d’Hager, réorganise la chaîne logistique du groupe.
Bénédicte Crosnier, vice-présidente d’Hager, réorganise la chaîne logistique du groupe. — Photo : Jean-Marc de Balthasar

Avec 27 500 mètres carrés d’entrepôts et une réserve foncière de 4 000 m², Hager (CA 2020 : 2,3 Md€, 11 500 collaborateurs) s’est doté d’un outil de taille pour réorganiser la logistique du groupe. La nouvelle plateforme du fabricant franco-allemand de composants électriques, dont le siège est à Blieskastel en Allemagne, est dédiée aux exportations. Elle est implantée dans l’EcoParc Rhénan à Vendenheim. Inaugurée un peu plus de deux ans après le début des travaux, elle aura coûté 40 millions d’euros.

Le bâtiment permet de stocker 30 000 références produites par le groupe spécialisé dans les disjoncteurs et les armoires électriques. "Vendenheim récupère les flux des usines pour les redistribuer à 90 % vers les centres de distribution du groupe dans le monde", explique Bénédicte Crosnier, vice-présidente en charge de la chaîne d’approvisionnement et de la logistique. Hager compte 15 centres de distribution en Europe et six en dehors. 10 % des flux de Vendenheim iront directement vers les clients finaux du groupe.

Vendenheim récupère les flux des usines

Le site bas-rhinois récupérera ainsi la logistique internationale des usines de Blieskastel, d’Ottfingen et de Heltersberg en Allemagne, ainsi que celles d’Obernai et de Bischwiller dans le Bas-Rhin. C’est de ce dernier site que viendront les 80 salariés de Vendenheim, auxquels s’ajouteront environ 20 recrutements.

La logistique France d’Hager sera gérée à partir de 2022 depuis Chaponnay, au sud de Lyon (Rhône). Le bâtiment d’un peu moins de 20 000 m² appartient au groupe allemand Rhenus. Hager avait, un temps, envisagé une construction en propre dans la région lyonnaise, mais le projet avait été abandonné face à la réticence de la municipalité concernée. "Nous cherchions un centre de distribution central pour les clients français", explique la vice-présidente.

Pour la logistique Allemagne, Hager a choisi de s’installer à Hammersbach, non loin de Francfort. Il s’agira d’un bâtiment 30 000 m² qui pourra évoluer jusqu’à 40 000 m², propriété du groupe immobilier allemand Dietz AG et opéré lui aussi par un prestataire dont le nom n’est pas encore connu. "Le site correspond à la taille du marché desservi, soit l’Allemagne, les Pays-Bas et l’Autriche", précise Bénédicte Crosnier. Il sera fonctionnel en 2023, complétant ainsi la nouvelle chaîne logistique du groupe.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail