Région Sud

Industrie

L'UIMM Alpes-Méditerranée se mobilise pour une industrie davantage soutenue

Par Hélène Lascols, le 28 avril 2021

Résiliente face à la crise sanitaire, l’industrie du Var, des Bouches-du-Rhône et des Alpes-de-Haute-Provence, représentée par l’UIMM Alpes-Méditerranée et les organisations syndicales représentatives, interpelle l’État et les collectivités. Elle demande un soutien renforcé et efficace pour une relance de l’activité rapide, ambitieuse et innovante.

Thierry Chaumont, président de l’UIMM Alpes-Méditerranée, qui couvre les trois départements du Var, des Bouches-du-Rhône et des Alpes-de-Haute-Provence.
Thierry Chaumont, président de l’UIMM Alpes-Méditerranée, qui couvre les trois départements du Var, des Bouches-du-Rhône et des Alpes-de-Haute-Provence. — Photo : Hélène Lascols - Le Journal des entreprises

Plus d’une année après le début de la crise sanitaire, l’industrie a fait la "preuve de sa résistance" selon l’UIMM Alpes Méditerranée. Une résistance notamment soutenue par l’État et les collectivités à travers le plan de relance. Cet engagement fort pour l’industrie (un tiers des 100 milliards d’euros pour l’investissement et la modernisation) est salué par l’UIMM Alpes Méditerranée, qui représente 42 000 emplois pour 3 000 entreprises de la TPE au grand groupe, et les organisations syndicales représentatives dans le Var, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-de-Haute-Provence.

Soutenir et accélérer la reprise

"Néanmoins, cet effort reste à accélérer, selon Thierry Chaumont. Dans la Région Sud, les montants et moyens alloués à la défense, au développement et au maintien de l’industrie sur le territoire sont en deçà des enjeux et du rôle des entreprises industrielles locales, créatrices d’emplois et d’innovations. Sur près de 300 dossiers présentés, seuls 23 ont reçu une réponse", ajoute le président. Les partenaires sociaux de la métallurgie demandent à l’État et aux collectivités, non seulement des efforts renforcés mais aussi une accélération du traitement des dossiers portés par les industries de la région.

Ce soutien est indispensable pour l’UIMM Alpes Méditerranée alors que l’industrie a tenu et a aujourd’hui quasiment retrouvé son niveau d’avant crise. L’organisation en veut pour preuve le faible recours à l’activité partielle : "Alors qu’en mai dernier, 45 % des entreprises avaient recours à ce dispositif, elles ne sont plus que 23 % à l’avoir utilisé ces trois derniers mois." Par ailleurs, l’UIMM Alpes Méditerranée remarque, au cours des dernières semaines, un redémarrage des investissements et attend désormais de voir repartir à la hausse les prévisions d’embauches.

"Cette performance est le résultat d’une très grande résilience des acteurs industriels. Dès mars 2020, les industriels se sont organisés avec les partenaires sociaux pour permettre la reprise d’activité dans des conditions responsables de santé et de sécurité. L’UIMM a été à leurs côtés pour les informer, les conseiller, décrypter les nombreuses réglementations mais aussi les accompagner concrètement dans leurs transformations", souligne Thierry Chaumont, président de l’UIMM Alpes Méditerranée.

Thierry Chaumont, président de l’UIMM Alpes-Méditerranée, qui couvre les trois départements du Var, des Bouches-du-Rhône et des Alpes-de-Haute-Provence.
Thierry Chaumont, président de l’UIMM Alpes-Méditerranée, qui couvre les trois départements du Var, des Bouches-du-Rhône et des Alpes-de-Haute-Provence. — Photo : Hélène Lascols - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail