Alpes-Maritimes

Aménagement

La zone industrielle de Carros va pouvoir compter 7 hectares supplémentaires

Par Olivia Oreggia, le 27 novembre 2020

Les 12e Rencontres économiques et territoriales de l’UPE06 étaient dédiées à la zone d'activité économique de Carros, territoire d’industrie. Le nouveau maire de la commune a annoncé la réalisation d’un pôle d’activité d'une superficie de plus de 7 hectares, qui seront mis au service de l’industrie.

Zone industrielle de Carros dans les Alpes-Maritimes
La zone industrielle de Carros regroupe 570 entreprises sur un espace de 180 hectares. — Photo : DR

« Ce seront les derniers mètres carrés disponibles, nos derniers bijoux de famille », selon les mots de Yannick Bernard, maire de Carros depuis juin 2020. La zone d'activité économique de la vallée du Var n’est rien moins que le poumon industriel des Alpes-Maritimes, regroupant sur 180 hectares 570 entreprises et 11 750 emplois, et générant 2,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Dans un département où le foncier fait chroniquement défaut, l’annonce de la libération de plus de 7 hectares qui seront transformés en pôle d’activité, ne peut être qu’une « vraie bonne nouvelle » selon Philippe Renaudi, président de l’UPE06.

Un pôle pour les PME innovantes

Depuis 1995, un dépôt de propane de Primagaz, classé « Seveso seuil haut », était installé sur la zone d’activité de la Grave. Compte tenu du Plan de prévention des risques technologiques, un large périmètre de sécurité empêchait tout développement du site. Primagaz a donc décidé de quitter les lieux. « L’exploitation prend fin au 31 décembre 2020 », précise Yannick Bernard. « Il faudra ensuite démanteler le site. Une majeure partie du terrain appartient à la Ville. Nous démarrerons les travaux dès que cela sera possible, nous espérons fin 2022. Ces 7 hectares permettront alors d’accueillir des PME innovantes en matière d’industrie. Je ne veux donc pas de logistique urbaine. Il faudra que le ratio emploi/mètre carré soit le plus favorable possible. C’est une pépite dont on doit obtenir le meilleur éclat. »

La zone industrielle de Carros a été le premier territoire à avoir signé un protocole d’engagement Territoires d’Industrie, le programme de relocalisation industrielle de l'Etat, en mars 2019, avec des objectifs multiples : attirer, recruter, innover. « Avant de penser à relocaliser, il faut maintenir ce tissu au sortir de la crise (du Covid, NDLR) », souligne Daniel Sfecci, président de l’UIMM Côte d’Azur. « C’est ici que sont installés le laboratoire vétérinaire Virbac, le laboratoire pharmaceutique Arkopharma, Schneider Electric, Malongo, le spécialiste de la plongée Aqualung, Lacroix Traffic, le fabricant de machines à café Unic… Carros porte la responsabilité de cette hétérogénéité et de cette puissance sur notre territoire. »

Problématiques de formation et de mobilité

Pour l’heure, le périmètre se heurte toujours à deux problématiques majeures, à commencer par la pénurie de main-d’œuvre face à une pyramide des âges défavorable et à des jeunes peu motivés par l'industrie. Le CFA de la Métropole Nice Côte d’Azur, implanté aux portes de la zone, apparaît alors comme l’élément central de réponse. « Il faut arrêter d’aller chercher les compétences ailleurs », martèle Marc Raiola, président du club des entreprises de Carros Le Broc. « Territoire d’industrie est un enjeu pour former sur place. Nous voulons une vraie filière des métiers d’industrie. »

Autre contrainte : la mobilité. Là encore, les projets avancent. Un pôle d’échange multimodal est opérationnel depuis la mi-novembre, qui doit permettre le développement des bus, des vélos électriques ainsi que d’une navette autonome dont l’inauguration a été repoussée à 2021 pour cause de confinement. Une autre expérimentation est à venir, concernant cette fois le transport par câble pour traverser le fleuve Var.

Zone industrielle de Carros dans les Alpes-Maritimes
La zone industrielle de Carros regroupe 570 entreprises sur un espace de 180 hectares. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail