Meurthe-et-Moselle

Industrie

Solvay va construire un quatrième four à chaux en Meurthe-et-Moselle

Par Jean-François Michel, le 01 juin 2021

Engagé dans un programme de transition énergétique, le géant chimique belge Solvay vient de confirmer la construction d’un quatrième four à chaux sur le site de Dombasle, en Meurthe-et-Moselle. L'équipement bénéficiera d’une "technologie nouvelle" permettant de réduire les émissions de dioxyde de carbone.

Le site Solvay de Dombasle affiche une capacité de production de plus de 500 000 tonnes par an de carbonate et de bicarbonate de sodium.
Le site Solvay de Dombasle affiche une capacité de production de plus de 500 000 tonnes par an de carbonate et de bicarbonate de sodium. — Photo : Jean-François Michel

"La transition d’un groupe comme Solvay, c’est une question globale, on ne peut pas la saucissonner." Philippe Kehren, le président de la division carbonate et bicarbonate de soude du groupe belge Solvay, qui supervise six sites en Europe et un aux États-Unis, mesure la complexité du défi qui attend le géant de la chimie (9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020, 23 000 salariés dans 64 pays) : sortir complètement du charbon-énergie à l’horizon 2030. Sur les 12 millions de tonnes de CO2 émises par le groupe, la division "Carbonate" pèse la moitié de ces émissions. "Mais nous sommes résolument engagés à réduire nos émissions et à réduire les coûts CO2 liés à ces émissions", précise le président de la division carbonate.

Faire baisser les émissions de CO2

Sur le site Solvay de Dombasle, en Meurthe-et-Moselle, le groupe vient de confirmer son intention de construire un quatrième four à chaux, qui pourra bénéficier de fonds issus du plan de relance. "C’est un projet à plusieurs millions d’euros", indique le directeur du site, Nicolas Dugenetay, qui préfère rester prudent sur les montants exacts, "deux options étant encore à l’étude" sur le vecteur énergétique qui sera utilisé pour cette nouvelle installation.

Un des enjeux majeurs de ce nouvel investissement sera de faire baisser les émissions de CO2 du site. Concrètement, les fours à chaux sont utilisés pour cuire du calcaire et en faire de la chaux, qui entre ensuite dans le procédé Solvay pour finalement produire du carbonate.

Augmenter la compétitivité du site

L’objectif du groupe est de mettre en service ce nouveau four à chaux en 2024. "C’est un projet clé et stratégique", insiste Nicolas Dugenetay, qui précise que l’installation de ce nouvel équipement ne correspondra pas à une augmentation de la capacité de production du site mais "augmentera plutôt la compétitivité du site".

Ce nouveau four à chaux viendra compléter le projet majeur de Solvay à Dombasle, visant à produire de la vapeur et de l’électricité sans avoir recours au charbon. "Chaque site industriel doit trouver la bonne méthode", précise Philippe Kehren. En Allemagne, sur le site de Rheinberg, c’est une chaudière biomasse fonctionnant au "bois déchet" qui vient d’être mise en service, permettant au site de devenir le premier site "Carbonate" de Solvay utilisant de l’énergie renouvelable pour sa production d’énergie.

À Dombasle, Solvay s’est allié à Veolia pour faire sortir de terre une chaudière fonctionnant aux combustibles solides de récupération (CSR), issus de déchets qui sont actuellement enfouis. Un projet à 180 millions d’euros observé jusqu’au plus haut niveau de l’État : "Il s’agit d’un grand dossier industriel du département", souligne le préfet de Meurthe-et-Moselle, Arnaud Cochet, selon qui l’État "regarde actuellement comment il est possible de le soutenir". Un appui des pouvoirs publics tout simplement "nécessaire pour maintenir la compétitivité du site", face aux industriels opérant depuis des pays ne taxant pas le carbone.

Le site Solvay de Dombasle affiche une capacité de production de plus de 500 000 tonnes par an de carbonate et de bicarbonate de sodium.
Le site Solvay de Dombasle affiche une capacité de production de plus de 500 000 tonnes par an de carbonate et de bicarbonate de sodium. — Photo : Jean-François Michel

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail