Ille-et-Vilaine

Hôtellerie

Legendre termine un nouveau complexe d'hôtellerie restauration pour son Château des Pères

Par Virginie Monvoisin, le 29 juin 2021

Le Château des Pères, domaine appartenant à la famille Legendre, dévoile ses nouvelles installations. L’hôtel-spa futuriste L’EssenCiel et son nouveau restaurant La Table des Pères, ouvriront en avril 2022. Le lieu, qui a investi 12 millions d’euros, veut devenir une destination touristique à part entière.

Jérôme Guérin, conducteur de travaux du chantier de l’hôtel L’EssenCiel au Château des Pères, avec Julien Legendre, directeur du domaine.
Jérôme Guérin, conducteur de travaux du chantier de l’hôtel L’EssenCiel au Château des Pères, avec Julien Legendre, directeur du domaine. — Photo : Virginie Monvoisin

Il aura fallu cinq ans pour que l’hôtel né de l’imaginaire de Jean-Paul Legendre prenne forme à Piré-Chancé, sur le domaine de son Château des Pères acquis en 2011. Le fondateur du groupe de BTP rennais voulait en effet compléter l’offre de ce domaine de 31 ha dirigé par son fils, Julien Legendre (frère de Vincent, à la tête du Groupe Legendre). Jusqu’alors, le château, qui avait été rénové par le groupe familial, abritait un restaurant, onze chambres d’hôtel, des ateliers d’artistes et des espaces de séminaire et réception, dont une orangerie.

Un hôtel et trois restaurants

Au domaine du Château des Pères, sort de terre l’hôtel L’EssenCiel et le restaurant La Table des Pères.
Au domaine du Château des Pères, sort de terre l’hôtel L’EssenCiel et le restaurant La Table des Pères. - Photo : Agence Unité / AXYZ

Il disposera bientôt d’un hôtel-spa de 42 chambres complètement atypique, dont les contours ont été révélés à la presse ce mardi 29 juin. Dessiné par l’architecte Anthony Rio, gendre de Jean-Paul Legendre, l’hôtel, baptisé L’EssenCiel, est composé d’un fût central en béton de 28 mètres de hauteur, tenant par des tirants en acier des chambres en forme de bulles. Les travaux de gros œuvre de cette construction en forme d’arbre futuriste, doivent se terminer en septembre. Les aménagements et les finitions s’enchaîneront ensuite pour une ouverture au printemps 2022, avec un classement visé en 4 étoiles. Il disposera, tout à côté, d’un nouvel écrin pour son restaurant La Table des Pères (encore en construction), qui y sera transféré. Les anciennes cuisines de celui-ci, situées au château, seront confiées à un autre nouvel établissement, Les Kompères, qui proposera une cuisine bistrot. Et jamais deux sans trois ! Une troisième offre de restauration, Le Re-Père, ouvrira également à l’automne, autour d’une cuisine traditionnelle et familiale.

12 millions d’euros investis

Au total, la famille Legendre a investi 12 millions d’euros dans ces nouveaux projets. Le domaine, qui réalise 1 million d’euros de chiffre d’affaires actuellement, avec 20 collaborateurs, devra embaucher une trentaine de personnes supplémentaires pour faire fonctionner ses nouveaux espaces. Côté perspectives d’activité, "notre objectif est d’atteindre l’équilibre, en proposant quelque chose de nouveau, confie Julien Legendre sans en dire plus sur le chiffre d’affaires attendu. Cet hôtel et son restaurant sont aussi une belle vitrine pour le Groupe".

Des innovations de construction

Julien Legendre et son père Jean-Paul Legendre, devant le futur hôtel L’EssenCiel au Château des Pères.
Julien Legendre et son père Jean-Paul Legendre, devant le futur hôtel L’EssenCiel au Château des Pères. - Photo : Virginie Monvoisin

Le Groupe Legendre a en effet mené la construction de l’hôtel, par le biais de ses entités Legendre Construction et OMS (métallerie). "Nous avons également fait travailler des entreprises locales", souligne Jean-Paul Legendre. C’est le cas par exemple de Staff Décor à Orgères, qui a réalisé les moulages de plâtre arrondis pour habiller l’intérieur des chambres. Le groupe Legendre a également dû innover en matière de construction pour réaliser ce bâtiment unique. "Nous avons mis deux ans à trouver toutes les solutions, que ce soit en termes de résistance mécanique, sismique ou phonique par exemple", ajoute Jean-Paul Legendre. Mais le résultat, inédit, fera certainement date dans l’histoire de l’hôtellerie et de la construction.

Jérôme Guérin, conducteur de travaux du chantier de l’hôtel L’EssenCiel au Château des Pères, avec Julien Legendre, directeur du domaine.
Jérôme Guérin, conducteur de travaux du chantier de l’hôtel L’EssenCiel au Château des Pères, avec Julien Legendre, directeur du domaine. — Photo : Virginie Monvoisin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail