• Environnement

    Lancement de deux chartes pour engager les entreprises volontaires du e-commerce et de la logistique sur l'environnement

    29 juillet 2021

    L’État fait appel aux bonnes volontés en matière environnementale. Deux "chartes d’engagements" viennent d’être signées avec des représentants de l’immobilier logistique et du e-commerce. La première oblige, pour six ans, l’association professionnelle Afilog et 41 acteurs du secteur à respecter 15 promesses. Certaines sont vagues (neutralité carbone des nouveaux projets d’ici 2040), d’autres plus précises, comme sur l’installation de panneaux solaires ou la plantation de haies. La lutte contre l’artificialisation des sols, objet de vifs débats avec les commerçants, fait, elle, l’objet d’une incitation plus lâche. En contrepartie, l’État a dû s’engager à respecter ses délais de procédure et apporter les "clarifications juridiques" que les logisticiens lui demanderont. Le gouvernement entend aussi "[faciliter] l’accueil et la bonne intégration [des] entrepôts dans les territoires". À l’autre bout de la chaîne, 15 e-commerçants (dont Cdiscount, eBay ou La Redoute) se mobilisent sur 9 actions autour des livraisons, des emballages (avec un effort de réduction sur 75 % des produits ou des colis d’ici au 31 décembre 2024) et de la sensibilisation des clients. Dans un cas comme dans l’autre, le géant américain Amazon ne fait pas partie des signataires.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos