• France

    Financement

    Coronavirus : la fin des aides publiques pourrait mettre en difficulté près de 14 % des entreprises

    14 juin 2021

    La fin programmée des aides publiques déclenchera-t-elle la vague de faillites tant redoutée ? Pas si sûr, à en croire la Banque de France. Elle estime, sur la base de 205 392 bilans et comptes de résultat clôturés entre juillet 2020 et janvier 2021, que 13,8 % des entreprises sont dans une situation "sensible", car elles ont subi "à la fois une hausse de leur endettement et une baisse de leur trésorerie". Mais, parmi elles, seule une petite moitié "[devra] faire l’objet d’un suivi attentif" - il s’agit, en l’occurrence, de sociétés "potentiellement fragilisées mais économiquement viables", dont la situation financière, préalablement au Covid-19, ne permet pas d’encaisser, seules, le choc de la crise. Elles risquent donc de "connaître des difficultés, lors de la levée des mesures d’accompagnement mises en place par l’État", prévient l’institution. Évaluée entre 6 et 7 %, la part de ces entreprises à sauver en priorité atteindrait les 10 à 13 % dans l’hébergement-restauration.

    Sur le même sujet

Les dernières infos