Finistère

Événementiel

Interview Medef - UE 29 : "Nos entreprises vont devoir en quelque sorte renaître après le Covid"

Entretien avec Stéphane Bidamant, président du Medef - UE 29

Propos recueillis par Isabelle Jaffré - 16 juin 2021

Après une édition 2020 repoussée en septembre, les Rencontres de l’économie finistérienne retrouvent leur calendrier au début de l’été. L’événement organisé par les réseaux économiques du Finistère, l’Union des entreprises 29 (UE 29) en tête et dont le Journal des entreprises est partenaire, aura lieu le 1er juillet à Quimper. Stéphane Bidamant, président de l’UE 29 détaille ce rendez-vous.

Stéphane Bidamant, président de l’UE 29 et dirigeant de la Française des Jeux dans le Finistère.
Stéphane Bidamant, président de l’UE 29 et dirigeant de la Française des Jeux dans le Finistère. — Photo : Isabelle Jaffré

Pourquoi avoir choisi la "(re) naissance" comme thème des Rencontres de l’économie finistérienne pour cette édition 2021 qui se tiendra le 1er juillet à Quimper ?

Stéphane Bidamant : On sait qu’après le Covid, nos entreprises vont devoir en quelque sorte renaître, retrouver de nouvelles manières de faire. Avoir de la résilience. Même si c’est un peu le mot à la mode, il correspond le mieux à ce que demande la situation actuelle. C’est pour cela que nous avons choisi le thème de la (Re) naissance. C’est une deuxième naissance dans notre manière de nous organiser.

L’intervenant principal est Michel Poulaert, spécialiste en optimisme et motivation, pourquoi l'avoir choisi ?

Stéphane Bidamant : C’est un peu la suite de l’intervention de Philippe Bloch, fondateur de Columbus Café et essayiste qui avait un message d’optimisme, prudent à l’époque. Michel Poulaert, va venir nous expliquer comment font les gens qui ont de la chance, qui réussissent. Souvent, leur point commun est de voir le monde de façon optimiste, avec un certain dynamisme.

Une table ronde avec des entrepreneurs finistériens est également au programme. Que vont-ils évoquer ?

Stéphane Bidamant : Il s’agira d’évoquer les "renaissances" de chacun dans leur domaine. Nous aurons par exemple Daniel Sauvaget, qui a fait entrer en Bourse son entreprise Ecomiam en plein Covid. Il a connu des moments difficiles par le passé (il dirigeait les abattoirs Tilly-Sabco au moment du dépôt de bilan, NDLR). Michel Salaün, PDG de Salaün Holidays, viendra témoigner du dynamisme dont il fait preuve malgré les circonstances difficiles pour les voyagistes actuellement. Morgane Rousselot, dirigeante Seabelife, ancienne d’Hemarina, a réussi à lever des fonds en pleine crise sanitaire, Mikaël Cabon, le responsable de formation à l’École Microsoft AI parlera sans doute du renouveau de la formation à la pointe bretonne, etc.

Vous avez dû changer le lieu de l’événement fin mai, comment cela s’est-il passé ?

Stéphane Bidamant : Nous avions prévu de nous réunir au Triskell de Pont-l’Abbé. C’est la première fois que nous organisons cet événement dans le Sud Finistère, après Plougastel-Daoulas en 2020 et 2018, Saint-Pol-de-Léon en 2019 et Logonna-Daoulas précédemment. Mais le Triskell a été réquisitionné par l’État comme centre de vaccination. Bien entendu, la santé est la plus importante. Nous avons donc, en une semaine, pu contacter les bonnes personnes à Quimper pour déplacer l’événement au Parc des Expositions. Et nous restons ainsi dans le Sud Finistère ! L’organisation de l’événement est désormais présidée par Claire Pennarun (dirigeante du traiteur La Maison Pennarun, NDLR).

Combien de personnes attendez-vous cette année ?

Stéphane Bidamant : En septembre, en pleine crise, nous avions atteint 400 personnes à l’Avel Vor. Nous espérons attirer au moins 450 personnes pour cette édition si ce n’est plus. Les inscriptions ont bien démarré avec 180 inscrits en une semaine.

REEF 2021, le 1er juillet 2021 au Parc des Expositions de Quimper à partir de 16 h 30. Entrée : 29 €. Programme et inscriptions en ligne : https://www.ue29.bzh/#zone-evenement

Stéphane Bidamant, président de l’UE 29 et dirigeant de la Française des Jeux dans le Finistère.
Stéphane Bidamant, président de l’UE 29 et dirigeant de la Française des Jeux dans le Finistère. — Photo : Isabelle Jaffré

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail