Quimper

Agriculture

Groupe Kerne : la deuxième génération s'appuie sur une nouvelle branche

Par Isabelle Jaffré, le 11 février 2019

Paul Puech, fondateur du Groupe Kerne, spécialisé dans l'élagage et la paysage, a transmis l'entreprise à ses enfants. C'est son plus jeune fils, Quentin, qui a pris la gérance de l'entreprise. Avec une première décision, le regroupement de deux sociétés du groupe pour créer Kerne Paysage.

Paul et Quentin Puech.
Quentin Puech, à droite, a pris la suite de son père à la direction du groupe d'élagage et de paysage Kerne. — Photo : © Isabelle Jaffré

La deuxième génération est désormais aux commandes du groupe Kerne. Les quatre enfants du fondateur de l’entreprise d’élagage et de paysages, Paul Puech, sont devenus officiellement propriétaires début octobre. À la direction du groupe de 70 salariés : Quentin Puech, 30 ans. « On a démarré la transition avec mon père dès 2017 », explique-t-il. La décision a été mûrement réfléchie par la fratrie. « En 2014, j’ai commencé à leur parler de la transmission de l’entreprise. Pour savoir s’il voulait reprendre ou non », se souvient Paul Puech.

Au final : une transmission familiale avec la fratrie associée mais un seul à la tête du groupe, présent dans toute la Bretagne. « Mes frères ont leur propres entreprises, ma sœur est encore en études. Mais l’idée est qu’ils soient de plus en plus associés aux décisions stratégiques. Je ne suis pas seul à piloter », détaille le gérant.

Création de Kerne Paysage

Première décision du jeune dirigeant : regrouper les deux entités Bleunioù Jardin (création et aménagement) et Coup de main jardin (entretien) en une seule structure sous une marque forte : Kerne Paysage (15 salariés, 1,4 M€ de CA). Et c’est tout naturellement qu’il a confié cette mission à un homme qui connaît bien le métier : son père.

Quentin Puech, gérant du Groupe Kerne à Quimper.
Quentin Puech, gérant du Groupe Kerne à Quimper. - Photo : © Isabelle Jaffré

Installé dès 1981 en tant qu’exploitant forestier, Paul Puech a créé Kerne Elagage en 1983, après deux ans loin de la Bretagne. C’est à partir de 1988 que son activité décolle. « En octobre 1987, il y a l’ouragan et donc beaucoup de demandes. Mes concurrents se sont spécialisés dans le dégagement en investissant dans des machines. J’ai fait le choix de la remise en état. » Le bon à long terme : des ouragans, il n’y en a pas tous les ans et il est difficile de rentabiliser les machines. De 7 salariés, Kerne Elagage passe à 30 en quelques mois.

L’entreprise est en croissance, mais celui qui a commencé à travailler dans le métier dès ses 16 ans comprend qu’il a besoin de se former. Dès 1982, il suit un colloque sur la gestion de l’arbre. Dans les années 90, il s’inscrit dans une école de management. Et puis, il insuffle l’envie d’entreprendre à ses enfants. « On a tous plus ou moins cette culture », sourit Quentin Puech.

Une image forte

Le fruit ne tombant jamais très loin de l’arbre, le fils s’est mis tout de suite au travail, en commençant, donc, par la création de Kerne Paysage. « On homogénéise notre offre. Beaucoup de nos clients ne savaient pas que Bleunioù Jardin et Coup de main jardin appartenaient au groupe et parfois même que nous proposions ces services ! On va gagner en clarté et bénéficier de l’image de marque forte de Kerne Elagage », explique-t-il.  Objectif : atteindre 20 salariés pour 2 M€ de CA.

Ce qui amènerait Kerne Paysage, au niveau de la société principale du groupe, Kerne Elagage. « Elle pèse 50 % de notre effectif pour environ 2 M€ de CA », indique le fondateur. Avec Bro Léon Elagage (15 salariés), dans le Nord-Finistère, Kerne Elagage travaille à 60% pour des entreprises et des collectivités. « Le chiffre d’affaires du groupe est stable cette année, expliquent père et fils. Après une année de tempête, l’activité élagage pêche toujours un peu car les budgets ont été consommés et sont rééquilibrés. Mais l’activité paysage est en progression. »

Paul et Quentin Puech.
Quentin Puech, à droite, a pris la suite de son père à la direction du groupe d'élagage et de paysage Kerne. — Photo : © Isabelle Jaffré

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.