Finistère

Agriculture

Gelagri lance une gamme de légumes surgelés bio déjà cuits

Par Isabelle Jaffré, le 08 novembre 2018

Pour profiter de la bonne santé du marché bio, Triskalia et sa filiale Gelagri lancent une gamme de légumes surgelés bio origine France, avec pour différenciation le fait d'être déjà cuits.

Frédéric Kerhervé et Hugo Bogrand sont deux des adhérents Trsikalia convertis au bio et qui fournissent les légumes de la nouvelle gamme bio de Paysan Breton. — Photo : © Isabelle Jaffré

Sous la marque Paysan Breton, Triskalia et sa filiale de surgelés Gelagri (400 salariés, 170 M€ de CA) lance cet automne une gamme de légumes surgelés bio (carottes, haricots verts, choux-fleurs et petits pois). « La nouveauté, c’est que l’on propose ces légumes déjà cuits. Ce qui correspond aux besoins des clients », explique Régis Pennarun, directeur marketing de Gelagri.

Autre innovation : le bon de réduction. « Le client peut choisir de l’utiliser pour lui-même ou comme don pour une cagnotte qui va nous permettre d’aider à financer les adhérents de la coopérative qui veulent se convertir au bio. Car il faut savoir que la conversion entraîne deux années où il n’y a aucune vente, donc aucun revenu pour ces agriculteurs », explique-t-il. De façon arbitraire, la coopérative a décidé de les rémunérer à 1,5 fois la valeur. « Si le produit conventionnel vaut 1 €, le bio vaut 2 €. Donc nous avons choisi de payer 1,50 € pendant ces deux ans. »

Gelagri veut accélérer notamment sur le segment du bio. « Nous avons atteint notre capacité maximum de production, nous allons donc investir pour l’augmenter », indique le DG, Olivier Morel. 12,5 M€ ont été investis en 2018, entre 12 et 15 M€ sont prévus en 2019.

Frédéric Kerhervé et Hugo Bogrand sont deux des adhérents Trsikalia convertis au bio et qui fournissent les légumes de la nouvelle gamme bio de Paysan Breton. — Photo : © Isabelle Jaffré

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture