Gard
L’État sécurise l’activité de l’usine Orano Melox au-delà de 2040
Gard # Nucléaire # Infrastructures

L’État sécurise l’activité de l’usine Orano Melox au-delà de 2040

S'abonner
L’usine Orano Melox, située à Marcoule (Gard) — Photo : Orano

Bruno Lemaire, ministre de l’Économie, annonce que l’État prolongera sa stratégie de traitement et de recyclage du combustible nucléaire au-delà de 2040. Pour Orano (17 500 salariés), opérateur mondial du cycle du nucléaire, cette décision se traduit de facto par la sécurisation de cette activité dans ses usines d’Orano La Hague (Manche) et d’Orano Melox, située à Marcoule (Gard). S’étendant sur 11 hectares, l’usine Melox (900 salariés) affiche une production cumulée de plus de 3 100 tonnes de métal lourd depuis sa création en 1995. Elle fabrique des assemblages de combustibles "MOX" (mélange d’oxydes) issus de combustibles usés, et destinés à alimenter les réacteurs à eau légère de production d’électricité. En France, 10 % de l’électricité nucléaire est produite grâce au recyclage de matières valorisables sous forme de combustibles MOX.

Gard # Nucléaire # Infrastructures # Stratégie