Deux offres de reprise pour l’usine Metex Noovista de la biotech clermontoise Metex
# Chimie # Biotech

Deux offres de reprise pour l’usine Metex Noovista de la biotech clermontoise Metex

S'abonner
Metex - Noovista - Carling - Saint-Avold — Photo : Lucas Valdenaire

Le Tribunal de commerce de Paris annonce avoir reçu deux offres de reprise portant sur les actifs et les activités de Metex Noovista, filiale de la biotech clermontoise Metabolic Explorer aussi baptisée Metex (450 salariés) exploitant un site industriel sur la plateforme chimique de Carling (Moselle). L’usine, spécialisée dans la production de propanediol et d’acide butyrique biosourcés, avait été mise en redressement judiciaire, le 25 mars 2024, tout comme sa société sœur Metex Noovistago sise à Amiens (Somme). Tandis que sa maison mère Metex, spécialiste des ingrédients de chimie verte pour la nutrition animale, la cosmétique et les bio polymères, avait déclenché une procédure de sauvegarde le 13 mars dernier pour son propre compte. " La date d’audience d’examen des offres de reprise par le Tribunal de commerce de Paris devrait être connue dans les prochains jours ", a précisé Metabolic Explorer, dans un communiqué daté du 2 mai 2024. L’entreprise a, par ailleurs, attiré l’attention des investisseurs sur le fait qu’en l’état des offres de reprise et compte tenu du montant des passifs de Metex Noovista, les produits de cession à recevoir en cas de décision favorable du Tribunal de commerce ne permettront pas de dédommager l’actionnaire de Metex Noovista ni ceux de Metabolic Explorer.

Auvergne Rhône-Alpes Moselle # Chimie # Biotech # Reprise