Gironde

Industrie

Serma Energy installe sa plateforme d'essais de batteries et moteurs électriques à Pessac 

Par Anne Cesbron, le 25 mars 2019

L'activité croissante de Serma Group en matière de test de batteries électriques a poussé le groupe à créer une filiale dédiée. Serma Energy s'est installée sur l'ancien site de Thales à Pessac et Canéjan. L'entreprise annonce une extension en 2021. 

banc test
Plus de 20 000 tonnes de matériaux par an vont être testés à Serma Energy. Comme sur ce banc test de moteurs électriques. — Photo : Anne Cesbron

« Ici à Pessac, on concrétise le travail débuté voilà dix ans à Chambéry (un des sites de Serma Group, disposant de bancs d'essai, ndlr) . Les étoiles sont alignées : on a la technologie, les savoir-faire, les marchés et 43 % de croissance sur l'activité batterie », se félicite Philippe Berlié, PDG de Serma Group (1 200 salariés, 145 millions de chiffre d'affaires prévu en 2019).

Depuis janvier, 13 salariés, ingénieurs et techniciens ont pris leurs fonctions au sein de la plateforme de Serma Energy. « Tous les composants des chaînes de tractions, automobiles, ferroviaires et aéronautiques vont être testés ici pour apporter des prestations de services à nos clients, pour qualifier leurs spécimens, évaluer leur longévité, le tout pour accélérer l'industrialisation de leurs produits », poursuit Jacques Trepant, directeur du site qui comptera bientôt trente salariés.

Partenariat avec Renault

Les premiers marchés de l'industriel sont notamment assurés par un partenariat privilégié, contractualisé fin 2018 avec le constructeur Renault, notamment autour de la future Zoé, et de la nouvelle gamme de voitures électriques Renault, attendue en 2025-2026.

Serma Group a investi 7 millions d'euros sur ce site de 5 000 mètres carrés. La société d'économie mixte locale Route des Lasers a abondé à hauteur de 4,5 millions d'euros pour le bâtiment – premier de son nouveau parc d'activité Amperis dédié aux technologies et industries liées aux énergies. Une seconde tranche de 10 millions est prévue pour l'extension de Serma Energy en 2020. Le centre d'essai prévoit un chiffre d'affaires de 17 à 18 millions d'euros par an. 

banc test
Plus de 20 000 tonnes de matériaux par an vont être testés à Serma Energy. Comme sur ce banc test de moteurs électriques. — Photo : Anne Cesbron