Gironde

Automobile

Acquisitions : quand le groupe Parot sera-t-il rassasié ?

Par Astrid Gouzik, le 02 mai 2018

Trois ans après le lancement de son plan de croissance 2020, le groupe girondin de concessions automobiles Parot tient ses promesses. Avec une croissance de 51 % de son chiffre d'affaires, il pourrait même atteindre ses objectifs plus rapidement que prévu. Ce qui lui manque ? Une marque française pour compléter son portefeuille. En attendant, il renforce son partenariat avec Ford à grands coups de rachats. 

Le groupe familial Parot fêtera ses 40 ans cette année. — Photo : Groupe Parot

Le groupe Parot a un appétit d'ogre. Depuis 2016, le concessionnaire automobile (848 salariés) a avalé VO3000, Behra, Brienne Auto, trois sites du groupe Holfi en Centre-Val de Loire et vient tout juste de confirmer la finalisation de l'acquisition de deux concessions Ford en Haute Vienne (87) auprès d'Alfred Boos Développement. « Notre ambition est de diversifier notre implantation géographique », ne cache pas Alexandre Parot, dynamique PDG du groupe familial né à Brive (Corrèze) il y a 40 ans. Tactique payante puisqu'en 2017 l'entreprise affichait un chiffre d'affaires en hausse de 51,5% pour s'établir à 439 millions d'euros. 

PSA ou Renault en ligne de mire

Mais l'ETI, dont le siège est implanté à Bruges (Gironde) depuis 2013, est-elle aussi insatiable qu'elle n'y paraît ? Aujourd'hui, Parot digère ses acquisitions. « Il ne faut pas se mettre en danger pour faire de la croissance externe à tout prix », admet Alexandre Parot. « Notre objectif n'est pas forcément de refaire 50 % de croissance cette année ». Quoique... « Il y a bien quelques cibles potentielles à l'étude », ajoute-t-il. Et pour cause, Parot a atteint la taille critique avec les marques Ford, Iveco et BMW. Il lui reste désormais à diversifier son portefeuille de marques. En ligne de mire, une marque française (PSA ou Renault donc) ! « Mais cela prendra du temps », anticipe le PDG. Et cela ne pourra se faire que via une opération de croissance externe. Le marché de la distribution automobile étant mature, la tendance est plutôt à la concentration des points de vente qu'à la création de nouvelles concessions. 

De l'occasion et du digital

L'autre pilier du plan de croissance de Parot est la conquête du marché de l'occasion. « Il se vend en France chaque année 2 millions de véhicules particuliers neufs contre 6 millions de voitures d'occasion », justifie Alexandre Parot. Le calcul est vite fait pour cet ancien ingénieur d'affaires chez Altran. « Le marché de l'occasion est un puissant moteur de croissance organique », explique-t-il. C'est la raison pour laquelle le groupe a mis la main en 2016 sur VO3000, le 3e plus gros négociant français de véhicules particuliers d’occasion.

Et puis, outre le réseau physique, il faut désormais approvisionner Zanzicar, son site de vente de voitures d'occasion qui soufflera sa première bougie en juin. La stratégie est minutieusement construite mais elle serait bancale si elle ne faisait pas la part belle au numérique. « En 2015, je rentre d'un voyage aux Etats-Unis avec la conviction qu'il faut digitaliser le secteur. À l’époque, on me rétorquait que jamais on ne vendrait de voitures sur internet. Je laissais dire mais j'étais persuadé qu'il y aurait une prime aux premiers et qu'il fallait qu'on s'ubérise nous-mêmes », raconte Alexandre Parot. Dans la foulée de Zanzicar, le groupe lance Auto by Parot, en octobre 2017, vitrine digitale de son réseau physique. 

Trois ans après le lancement de son plan 2020, les résultats sont tangibles. Le concessionnaire avait pour ambition d'atteindre 600 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020. Il pourrait finalement en avance d'un an sur son objectif, assure son dirigeant. Même si en 2017, les investissements ont lourdement pesé sur les comptes de l'entreprises, qui sont tombés dans le rouge à hauteur de 500 000 euros. Mais Parot reste concentré sur son objectif : intégrer le top 10 des distributeurs automobiles français en 2020. Et en attendant, il mitonne son plan 2025 ! 

Le groupe familial Parot fêtera ses 40 ans cette année. — Photo : Groupe Parot

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture