Haute-Loire

Agroalimentaire

L'entreprise Sabarot fait une double acquisition

Par Pierre Lelièvre, le 11 septembre 2019

L'entreprise Sabarot, basée à Chaspuzac (Haute-Loire), qui commercialise principalement des légumes secs, des graines et des céréales, a opéré une double acquisition cet été en rachetant la société Grandjean (Ain) spécialisée dans les escargots. En parallèle, elle reprend l'activité gastéropodes de l'entreprise Bontout (Drôme).

Directeur général de Sabarot-Wassner, Antoine Wassner investit 10 M€ sur quatre ans pour moderniser les lignes de production de l'entreprise.
Avec ces deux acquisitions, Antoine Wassner, dirigeant de l'entreprise Sabarot, renforce son leadership sur le marché des escargots. — Photo : DR

« On renforce notre situation de leader sur les escargots », avance Antoine Wassner, dirigeant de l’entreprise Sabarot (CA 2018 : 60 M€ dont 24 M€ sur le segment escargots et champignons / 140 salariés), basée à Chaspuzac (Haute-Loire). Distributeur de graines, céréales et légumes secs en particulier la lentille du Puy, l’entreprise a fait une double opération cet été en étendant son activité dédiée à la production d’escargots.

Pour renforcer son leadership sur la partie des gastéropodes, la société altiligérienne a donc racheté la société Grandjean (CA 2018 : 2 M€) basée à Replonges (Ain) qui est spécialisée depuis près de 30 ans dans la production d’escargots haut de gamme en conserve, beurrés, frais et surgelés. Dans cette opération, Sabarot conserve les 7 salariés et le site de production aindinois. En attendant plus de 350 000 euros d’investissement sur site, la marque Grandjean fait peau neuve et se renomme en Maison Grandjean.

Segmenter l'activité du groupe

En parallèle, Antoine Wassner a souhaité reprendre la partie escargot de la société Bontout (CA 2018 : 2 M€), installée à Pont d’Isère (Drôme). « Cela nous permet de consolider notre usine de Polignac qui est dédiée à l’activité des escargots où nous allons rapatrier l’activité cédée », note le dirigeant.

Avec 40 % du chiffre d'affaires du groupe réalisé sur le segment champignons et escargots, Sabarot veille à conserver son avance tout en assurant l’avenir. « On souhaite garder cette segmentation entre la partie festive et la partie graines qui nous permet d’assurer un équilibre en cas de difficultés sur l’une ou l’autre des activités », fait-il savoir. Avec ces deux opérations, Sabarot anticipe un chiffre d'affaires 2019 pro forma de 67 M€ pour 180 salariés.

Directeur général de Sabarot-Wassner, Antoine Wassner investit 10 M€ sur quatre ans pour moderniser les lignes de production de l'entreprise.
Avec ces deux acquisitions, Antoine Wassner, dirigeant de l'entreprise Sabarot, renforce son leadership sur le marché des escargots. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.