Loire

Télécoms

IoTTECH ouvre une voie vers la féminisation du secteur des télécoms

Par Gilles Cayuela, le 21 novembre 2019

Jeudi 19 novembre s'est clôturée dans la Loire la première session de la formation IoTTECH lancée par l'Académie des Télécoms. Une formation qui a séduit le public féminin. 

Remise de prix de la première session de la formation IoTTECH avec une quasi parité chez les apprenants certifiés.
Remise de prix de la première session de la formation IoTTECH avec une quasi parité chez les apprenants certifiés. — Photo : Académie des Télécoms

Lancée en juin 2019 par l'Académie des Télécoms (1,4  M€ de CA ; 14 salariés), la formation IoTTECH est en train d'ouvrir une voie vers la féminisation des télécoms. "A l'origine, nous avons créé cette formation de 6 mois pour répondre aux évolutions du métier de technicien d'intervention télécoms. Un métier aujourd'hui touché par l'arrivée de la fibre optique, du réseau 5G et des objets connectés avec l'IOT. L'évolution du métier mais aussi des mentalités fait qu'à la sortie cette formation attire aujourd'hui un public féminin", constate Xavier Riondel, coordinateur pédagogique de l'Académie des Télécoms.

En effet, sur les 13 apprenants de la première session, qui s'est achevée le 19 novembre, 6 étaient des femmes. Une quasi parité jusqu'ici rare dans des formations dédiées aux télécoms. "Il suffit de regarder ce qui se passe sur le bord des routes pour se rendre compte qu'il y a encore très peu de femmes techniciens télécoms", illustre Xavier Riondel.

Une réponse à la demande des entreprises

Une situation qui dans les années à venir devrait évoluée. "Les entreprises sont demandeuses de cette féminisation des télécoms. Elles ont conscience que l'arrivée de femmes dans des équipes d'hommes contribue à modifier positivement les comportements sur le terrain. Et cette formation IoTTECH, qui a pris naissance dans la Loire, contribue à cette évolution avec pour les femmes et les hommes qui y prennent part de vrai perspectives d'emplois", argumente le coordinateur pédagogique de l'Académie des Télécoms.

En effet, 85% des stagiaires qui ont validé la formation enregistrée au Registre National des Certifications Professionnelles (10 sur les 13 candidats) ont trouvé un emploi à l'issue de la formation. Un taux qui encourage l'Académie des Télécoms à renouveler l'expérience au plus tôt. Une prochaine session IoTTECH est d'ailleurs d'ores et déjà programmée pour le début 2020. "Nous attendons entre 12 et 15 stagiaires. Et bien entendu des femmes", conclut Xavier Riondel.  

Remise de prix de la première session de la formation IoTTECH avec une quasi parité chez les apprenants certifiés.
Remise de prix de la première session de la formation IoTTECH avec une quasi parité chez les apprenants certifiés. — Photo : Académie des Télécoms

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.