Le Havre
Univerre lance une gamme de bouteilles réutilisables
Le Havre # Industrie # Innovation

Univerre lance une gamme de bouteilles réutilisables

S'abonner

Univerre, spécialisée dans la distribution verrière et le packaging, se lance dans les bouteilles réutilisables avec la création de deux modèles dédiés. Un nouveau marché pour lequel l’entreprise havraise investit dans de nouveaux locaux avec entrepôt.

À la tête d’Univerre, les frères Tourres ont conçu une gamme de bouteilles réutilisables, produite par des partenaires verriers : La Magellan, destinée aux producteurs de jus divers et variés, et La Pacifique, plus appropriée pour des eaux, plates ou pétillantes ou encore des boissons gazeuses — Photo : Sébastien Colle

Fabrice et Yann Tourres sont les dirigeants d’Univerre. La société distribue et propose du packaging verrier (bouteilles, carafes…) depuis sa création en 2000 au Havre. Elle lance sa première gamme de bouteilles en verre lavables destinées à la consigne et fabriquées par un partenaire verrier. Il lui aura fallu deux ans de R & D pour mettre au point cette nouvelle gamme.

"La tendance a été à l’allégement du verre en Europe chez les industriels, notamment pour faciliter le transport. Mais, alléger les bouteilles ne permet pas de les réutiliser, car le nettoyage nécessite plus de poids de verre pour être sûr de la solidité de la bouteille. C’est pourquoi il faut 30 % de verre en plus pour fabriquer une bouteille réutilisable", explique Yann Tourres, directeur général d’Univerre, qui a rejoint l’entreprise en 2010. Au final, la bouteille réutilisable doit pouvoir servir jusqu’à 10 fois. Une opportunité de développement saisie par les deux frères Tourres qui ont conçu une gamme de bouteilles dédiées, produite par des partenaires verriers : La Magellan, destinée aux producteurs de jus de toutes sortes, et La Pacifique, plus appropriée pour des eaux, plates, pétillantes et autres boissons gazeuses. "Nos bouteilles réutilisables peuvent résister jusqu’à une pression de 8 bars, suffisantes pour tenir les boissons gazeuses, sodas et bières", assure Fabrice Tourres.

95 % à l’export

Avec cette nouvelle gamme, les dirigeants ont une ambition : sortir 1,5 million de bouteilles réutilisables dès la première année de production, et 4 millions d’ici trois ans. "Cela représente 10 % de notre marché global de distribution auprès de nos clients", s’enthousiasme, Fabrice Tourres, président fondateur de la société.

Univerre (10 salariés ; 7,2 M€ de CA) réalise 95 % de son chiffre d’affaires à l’export, essentiellement dans les îles des Caraïbes, en Afrique de l’ouest, dans l’Océan indien et en Asie. Sourceur, concepteur, designer, l’entreprise propose une offre complète autour du verre, décor, bouchage et coffret à ses clients producteurs de rhums, jus divers et eaux. Avec les bouteilles réutilisables, Univerre élargit ainsi le panel de ses compétences, et entend répondre à une demande croissante des consommateurs du retour de la consigne.

Développement du verre réutilisable

Univerre s’inscrit ainsi dans la filière du verre réutilisable, une filière en développement notamment dans les îles, où se trouvent la majorité des clients du distributeur, avec notamment de nombreux producteurs de rhums et de bières, et où les filières de recyclage classique sont peu présentes. "Cela coûterait trop cher de faire rapatrier le verre usagé en métropole ou ailleurs. De plus, l’État considère que ce sont des territoires de la bonne taille pour procéder à des expérimentations en matière de consigne de bouteilles en verre, car les circuits sont courts et donc adaptés à la réutilisation des bouteilles et à l’usage de la consigne. Sur ce nouveau marché, notre objectif est de devenir un standard de référence pour les unités de nettoyage destinées bouteilles réutilisables", précise Fabrice Tourres.

Attaquer les marchés du calvados et du cidre

Pour accompagner ce développement, les dirigeants d’Univerre ont décidé de se doter de nouveaux locaux avec un entrepôt, toujours au Havre, et ce afin "de pouvoir stocker nos nouveaux volumes et d’avoir un stock de dépannage", souligne Yann Tourres. Et notamment ceux de la marque Cristal Spirit rachetée par Univerre en 2022. L’entrepôt devrait également servir au stockage des volumes des nouvelles cibles visées par les frères Tourres : "Nous voulons attaquer les marchés du calvados et du cidre, en Normandie et Bretagne." L’ouverture des nouveaux locaux et de l’entrepôt est prévue pour 2025, avec la création de quatre emplois à la clé.

Le Havre # Industrie # Innovation