Maine-et-Loire
Terrain de tennis, salle de musique, bibliothèque : Bodet Software mise sur la qualité de vie au travail
Maine-et-Loire # Industrie # RSE

Terrain de tennis, salle de musique, bibliothèque : Bodet Software mise sur la qualité de vie au travail

S'abonner

À Cholet, Bodet Software vient d'investir dans un espace de 1 500 mètres carrés dédié à la qualité de vie au travail de ses collaborateurs. La filiale du groupe familial Bodet spécialisée dans la conception de logiciels RH et de gestion du temps entend ainsi fidéliser ses équipes et gagner en attractivité auprès des nouveaux talents.

L’Otium offre aux 380 collaborateurs de Bodet Software de pratiquer en intérieur ou en extérieure plus d’une quinzaine d’activités sportives ou culturelles — Photo : Bodet Software

Après avoir inauguré en 2021 sur son site de Cholet, dans le Maine-et-Loire, un nouveau centre R & D de 3 000 m² où travaillent près de 160 personnes, l’entreprise Bodet Software, filiale du groupe familial Bodet spécialisée dans la conception de logiciels RH, vient d'ouvrir l’Otium, un espace multi-activités conçu pour le bien-être de ses collaborateurs :

Une salle de musique aménagée est à disposition des collaborateurs — Photo : Bodet Software

un bâtiment de 1 500 m² et des espaces extérieurs où ils peuvent pratiquer de nombreuses activités, sportives, culturelles ou de détente : salle de lecture avec bibliothèque, agrès, salle de jeux, court de tennis, salle de danse ou fitness, terrain de volley-ball, salle de sieste, demi-terrain de basket ou encore salle de musique équipée…

Le bâtiment héberge aussi le restaurant de l’entreprise et, au total, plus de 15 activités peuvent être pratiquées avant et après les horaires de travail ou pendant la pause du déjeuner. "Le site a été pensé avec les collaborateurs à partir d’une consultation que nous avons menée auprès d’eux, indique Eric Ruty, directeur général de Bodet Software (60 M€ de CA en 2021, 500 salariés dont 380 à Cholet). Ils gèrent eux-mêmes les espaces et administrent les activités, en initiant par exemple leurs collègues à des pratiques sportives ou musicales ou en organisant des compétitions internes".

Pour Eric Ruty, directeur général Bodet Software, Otium permet à la fois de renforcer le bien-être au travail des collaborateurs, de les fidéliser et d’attirer les talents — Photo : Olivier Hamard

Le but est de "favoriser le bien-être au travail, d’encourager l’esprit collectif et de contribuer à l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. C’est aussi pour nous l’occasion de valoriser notre marque employeur, de fidéliser et d’attirer de nouveaux talents." Pour cette année, Bodet Software compte recruter 50 nouveaux collaborateurs, ingénieurs, testeurs ou encore chefs de projet.

50 % des logiciels vendus à l’international

L’espace multi-activités est également accessible à la soixantaine de collaborateurs du siège du groupe Bodet (110 M€ de CA en 2021, 900 salariés), voisin des locaux de Bodet Software et qui a investi au total ces dernières années près de 10 millions d’euros, dans l’aménagement du nouveau centre R & D (plus de 7 millions d’euros) et de l’espace Otium. Fort de 10 filiales, le groupe familial travaille à la fois dans la restauration de cloches et l’horlogerie d’église, ses activités historiques, la fabrication de panneaux d’affichage sportif et avec Bodet Software dans la conception de logiciels. Créée en 1987, la filiale de Bodet conçoit et commercialise des logiciels de gestion RH, de gestion de la paie et de contrôle d’accès auprès de 35 000 clients dans une soixantaine de pays. "50 % de nos logiciels sont vendus à l’international et l’objectif est de parvenir à 75 ou 80 %", complète Eric Ruty.

Pour poursuivre son développement, l’entreprise mise sur trois leviers, la croissance interne, d’éventuelles croissances externes et des alliances avec des start-up innovantes. "La croissance interne reste notre premier moteur, confie Eric Ruty. Pour cela il faut des capacités d’innovation et donc recruter. Aujourd’hui, outre des techniciens et des ingénieurs, notre principal challenge est de faire venir à Cholet des profils IT de haut niveau." Pour attirer les talents, Otium est désormais un atout supplémentaire dans la manche de Bodet Software, face à la concurrence des entreprises locales dans un bassin d’emploi tendu, et celle un peu plus lointaine des villes d’Angers et de Nantes, qui convoitent aussi bon nombre de profils que recherche le concepteur de logiciels choletais.

Maine-et-Loire # Industrie # Informatique # RSE # Ressources humaines