Rennes
Niji lance une nouvelle activité dédiée à la cybersécurité
Rennes # Informatique

Niji lance une nouvelle activité dédiée à la cybersécurité

S'abonner

La société rennaise de conseil, de design et de technologies Niji complète sa proposition de valeur avec un nouveau métier. Elle se lance dans la gestion du risque cyber au service des grands groupes nationaux et des ETI et PME en région.

Hervé Troalic, directeur de l’activité cybersécurité de Niji et le PDG de l'entreprise, Hugues Meili — Photo : Niji

Depuis près de 20 ans, l’ETI rennaise Niji (900 salariés, 86 M€ de CA en 2020) accompagne, de l’idée à la réalité, la transformation numérique des entreprises de tous secteurs économiques et de toutes tailles. Des entreprises secouées depuis plusieurs mois par une crise sanitaire et économique sans précédent, et par une montée du risque cyber liée aux mutations technologiques en cours (commerce omnicanal, communication unifiée, travail à distance, gestion des données…). Pour répondre à ces enjeux, et en complémentarité immédiate de ses métiers existants (conseil, design, mise en œuvre technologique), la société bretonne annonce la création d’une activité de cybersécurité couvrant différents domaines : audit, gestion de crise, gouvernance, certification et qualification. Ayant une connaissance fine des enjeux métiers de ses clients, Niji entend pouvoir proposer " des solutions pragmatiques, très intégrées au fonctionnement opérationnel des entreprises ", indique l’entreprise dans un communiqué.

Un plan d’embauche de 20 personnes en 2021

Cette nouvelle activité de cybersécurité est lancée grâce à l’arrivée, début janvier 2021, d’Hervé Troalic, expert reconnu sur le marché, ancien responsable du pôle sécurité de l’ESN Sodifrance à Rennes. La business unit s’appuie, dès son lancement, sur des missions et projets clients en région et à Paris. Un plan de recrutement (consultants cybersécurité, pentesters…) est lancé avec l’objectif d’accueillir une vingtaine d’experts en 2021 sur tous les sites français de Niji (Paris, Rennes, Nantes, Lyon, Lille et Bordeaux). Niji ambitionne de devenir à court terme " un référent " de la gestion cyber en France. " Voire au-delà ", prévient Hugues Meili, PDG fondateur de Niji, qui rappelle l’ouverture d’une filiale à Singapour il y a un an.

Un chiffre d’affaires stabilisé

Niji connaît une croissance maîtrisée et profitable depuis ses débuts, qui lui vaut de développer un chiffre d’affaires de 86 millions d’euros en 2020, en croissance de 3,6 % encore sur un an, malgré "un contexte économique qui reste en tension", note son dirigeant. Avec l’activité de cybersécurité qui démarre, Hugues Meili se montre aussi fier de pouvoir créer des emplois pérennes dans les territoires où Niji est implanté. Le tout piloté de Rennes, "place forte française et européenne dans le domaine de la cybersécurité".

Rennes # Informatique # Services