Tarn
Le groupe Amarenco accélère sur l'hydrogène et le monde agricole
Tarn # Production et distribution d'énergie

Le groupe Amarenco accélère sur l'hydrogène et le monde agricole

S'abonner

Le producteur tarnais d’énergie photovoltaïque Amarenco nourrit l’ambition de consolider sa croissance fulgurante en remportant des appels d’offres de grande envergure dans le domaine de la mobilité hydrogène et celui de l’agriculture.

Amarenco conçoit et fabrique des ombrières de parking — Photo : DR

Producteur indépendant d’énergie photovoltaïque en Europe, dans les Dom-Tom, au Moyen-Orient et en Asie, le groupe Amarenco (156 salariés en France, CA 2020 : 62 M€), basé à Lagrave (Tarn), a réalisé plus de 2 000 projets d’infrastructures depuis une dizaine d’années. Au nombre de ses clients, on compte les agriculteurs, les collectivités, les promoteurs immobiliers, les industriels et entreprises commerciales pour lesquels Amarenco conçoit, développe, finance, construit et exploite des projets solaires. La société propose une gamme étendue de solutions photovoltaïques : des centrales électriques sur toitures, au sol, flottantes, sur serres, ou encore sur ombrières de parking, ainsi que des solutions d’éclairage solaires autonomes. Son service de recherche et développement crée par ailleurs des solutions spécifiques liées à la gestion de l’énergie et à l’IoT (l’internet des objets), sous forme de briques à énergies solaires et de briques à énergies raccordées. Entre 2016 et 2019, le chiffre d’affaires d’Amarenco a connu une croissance de 1 551 %. Et l’année dernière, l’entreprise a levé 165 millions d’euros.

Éviter les aléas climatiques

Tout récemment, au côté de l’entreprise Melvan avec laquelle elle a créé la société Amel, Amarenco a remporté un terrain de 13,7 hectares situé dans le camp militaire de Coëtquidan (Morbihan), qui avait fait l’objet d’un appel à manifestation d’intérêt lancé par le Ministère des Armées. Une centrale photovoltaïque au sol sera mise en service en 2024. Elle permettra de produire 12 735 MWh par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 2 670 foyers. L’énergie fournie par cette installation photovoltaïque permettra d’éviter les émissions de l’équivalent de 815 tonnes de gaz à effet de serre par an. Par ailleurs, un espace de près de 3 hectares sera soigné pour préserver et favoriser l’épanouissement de la faune et de la flore.

Amarenco nourrit aujourd’hui l’ambition de remporter des appels d’offres de grande envergure. L’un d’eux concerne la production d’hydrogène. “Nous travaillons en concertation avec le département du Tarn et avec d’autres partenaires industriels, explique Nicolas Krabal, responsable développement collectivités chez Amarenco. Il s’agit d’un appel d’offres national mais ancré territorialement. Nous souhaitons donner les clés de la mobilité hydrogène, en le distribuant localement, aux différents utilisateurs de demain.” L’autre pic de croissance dessiné par Amarenco passe par le monde agricole. “Nous voulons apporter de la résilience au monde agricole par le biais de solutions qui vont lui permettre de s’adapter au changement climatique, poursuit-il. Nous souhaitons nous positionner sur des objets innovants qui garantissent à l’agriculteur la continuité de son activité. Avec des éléments photovoltaïques pilotables et un système de récupération de l’eau, la plante poussera de façon plus sereine, en évitant les aléas climatiques.” Dossiers à suivre.

Tarn # Production et distribution d'énergie # Services