Strasbourg

Agroalimentaire

Algae Natural Food lance sa production de micro-algues alimentaires

Par la rédaction, le 26 octobre 2016

Algae Natural Food lance son projet de culture de micro-algues biologiques destinées à l’alimentation. Pour cela, l'entreprise a investi près d'1 million d'euros en recherche et développement. A l'horizon 2017-2019, la société prévoit de créer une dizaine d'emplois.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Pour sa production de malt, le site Cargill de Strasbourg génère des eaux chargées en nutriments, de la chaleur et du CO2 issu de la respiration de l’orge. Des éléments nécessaires au développement des micro-algues comme la spiruline que souhaite produire Algae Natural Food (2016 : CA non communiqué ; 10 salariés) .

Riche en protéines, en fer ou en vitamines, la spiruline est un complément alimentaire qui peut être consommée sous forme de poudre, de paillettes, de pâte ou de comprimés. « La spiruline a été déclarée par l’Organisation Mondiale de Santé "meilleur aliment pour l'humanité au 21e siècle"» met en avant l'entreprise. « La culture de micro-algues biologiques, et en particulier de spiruline, est en plein essor. En France, où il existe peu de sites de production, la spiruline est essentiellement importée. »

Gain de productivité

Dans le cadre du partenariat conclu entre le groupe Cargill (2014 : 135 milliards d’euros de CA ; 143.000 salariés à travers le monde) et Algae Natural Food, une installation en phase de test a donc été créée sur le site de la malterie, sur la zone portuaire de Strasbourg. Hormis les éléments nécessaires au développement des micro-algues, Cargill fournira un support technique à Algae Natural Food.

Cette technique de production unique permettra à Algae Natural Food de gagner en productivité, avec 50 à 80 grammes de spiruline par jour, contre 10 à 40 grammes pour la technique classique en bassins à ciel ouvert. Bénéficiant du label biologique Ecocert, cette production sera commercialisée pour les marchés de l'alimentation. A l'horizon 2017-2019, Algae Natural Food prévoit de créer une dizaine d'emplois.

"Cette initiative aura un impact positif sur notre empreinte environnementale"

« Cette initiative cadre parfaitement avec la volonté de Cargill de fournir des produits et des services issus de pratiques durables » commente Gilles Lazar, directeur de la malterie Cargill de Strasbourg. « De plus, cette initiative aura un impact positif sur notre empreinte environnementale. Elle nous permettra, à court terme, de réutiliser 10% de nos eaux usées,de réduire de 5% nos émissions de CO2 et de valoriser la chaleur issue de notre activité. »

10 millions d'euros seront investis dans les cinq ans à venir

Avant de démarrer cette nouvelle étape de production, Algae Natural Food a investi près d'1 million d'euros en recherche et développement, et prévoit d'investir 1,5 million d'euros en 2017 puis 8 millions d'euros lors des quatre années suivantes.

L'idée de ce projet a vu le jour dans le cadre de la démarche d’écologie industrielle et territoriale développée sur la zone portuaire de Strasbourg. 

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture