Occitanie

Informatique

Locster tisse sa toile sur le marché de la télématique

Par Paul Falzon, le 01 juillet 2019

Cinq ans après sa création, Locster développe depuis Montauban (Tarn-et-Garonne) ses systèmes de gestion de flotte de véhicules et de suivi d'interventions. Face à des concurrents de taille mondiale, elle mise sur sa capacité à accompagner les PME dans la digitalisation de leurs process.

Stéphane Puis, directeur général de Locster, éditeur de solutions de gestion de flottes de véhicules installé à Montauban.
Stéphane Puis a pris en 2015 la direction de Locster (50 salariés, CA 2018 : 5 M€), spécialiste de la gestion de flottes de véhicules installé à Montauban. — Photo : Locster

Créer de toutes pièces un challenger français sur le marché de la gestion de flotte de véhicules : c’est le pari que mène depuis 2014 Locster (50 salariés, CA prévisionnel 2019 : 5 M€) depuis son siège de Montauban (Tarn-et-Garonne). La société est née du rachat de six PME en difficulté à Paris, Lyon, Saint-Nazaire, Lisieux et Montauban par le groupe ABcom. La direction en est très vite confiée à Stéphane Puis, spécialiste du redressement d’entreprises. « Après avoir été dominé par des sociétés familiales, le secteur a connu une phase de consolidation rapide sous l’effet d’une baisse des coûts et d’exigences réglementaires toujours plus élevées, pointe le PDG de Locster. Nous faisons face aujourd’hui à des acteurs de taille européenne très structurés, capables de massifier leurs marchés. »

Aider les PME dans leur digitalisation

L’un des premiers chantiers de Locster a été de répondre au défi technologique posé par la gestion de volumes de données de géolocalisation de plus en plus massifs. Pour disposer de la puissance de calcul nécessaire, Locster a finalisé fin 2017 son rapprochement avec le groupe italien Viasat. Outre ses capacités de traitement, le nouvel actionnaire a soutenu le financement du recrutement d’une dizaine de collaborateurs sur les fonctions commerciales et techniques.

Locster reste cependant autonome sur son marché et dans le développement de ses logiciels, avec un département technologies de sept personnes. Début 2018, la société lance la commercialisation d'Aidoo, une solution dédiée à la gestion et au suivi des interventions. « L’outil regroupe sur un seul support la planification et la distribution des missions pour les salariés mobiles, et automatise le reporting et la facturation au client final. L’objectif est d’aider les PME, qui constituent le cœur de notre clientèle, à digitaliser leurs process d’intervention, afin de mieux se positionner face aux grands groupes qui peuvent être leurs concurrents ou leurs donneurs d’ordre », explique Stéphane Penlaé, directeur général adjoint de Locster. La plupart des clients actuels travaillent dans l’univers du BTP, dans les secteurs de la maintenance et du nettoyage, du transport des personnes ou encore des marchandises.

Créer une nouvelle demande

Avec le lancement d’Aidoo, Locster devient le seul acteur français multispécialiste de la télématique, ce secteur qui combine les moyens de l’informatique avec ceux des télécoms. Et investit désormais dans le développement de nouvelles applications mobiles, en liaison avec l’école de design industriel de Sèvres. « L’objectif est de permettre aux clients d’obtenir une vision à 360 degrés des activités terrain : la position du véhicule, le déroulement de l’intervention, et demain les interactions avec le management », résume Stéphane Puis.

Locster a défini ses axes de développement dans son plan 'Océan Bleu', en référence à une approche de croissance consistant à créer une nouvelle demande dans un espace stratégique encore non contesté. Une façon de se détourner de la destruction de valeur à l’œuvre dans le secteur de la télématique. « Beaucoup de nos concurrents sont tentés de commercialiser leurs solutions à l’international sans tenir compte des spécificités des marchés nationaux, ou de délocaliser leurs plateformes clients dans des pays à bas coûts, constate Stéphane Puis. Nous prenons le contre-pied en investissant sur la proximité. » Une équipe d’une quinzaine de personnes, dont cinq en régions, assure le suivi technique et commercial des clients en compte. L’une de leurs missions est d’accompagner les PME dans l’évolution des contraintes réglementaires, à commencer par le Règlement général sur la protection des données (RGPD) mis en œuvre en 2018. De nouveaux recrutements sont prévus en 2019 pour renforcer le service et la prospection.

Un ADN industriel

Locster travaille en parallèle au renforcement de ses solutions industrielles. Car si la PME sous-traite la majeure partie de ses composants systèmes, à commencer par les outils de géolocalisation, certaines demandes très spécifiques sont traitées directement depuis le siège de Montauban. Les équipes de production travaillent actuellement au développement d’une balise GPS supportant les basses températures, pour les flottes de camions réfrigérés.

Stéphane Puis, directeur général de Locster, éditeur de solutions de gestion de flottes de véhicules installé à Montauban.
Stéphane Puis a pris en 2015 la direction de Locster (50 salariés, CA 2018 : 5 M€), spécialiste de la gestion de flottes de véhicules installé à Montauban. — Photo : Locster

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.