Toulouse

Environnement

EasyTri aide les PME à recycler leurs déchets

Par Paul Falzon, le 08 janvier 2019

Dix ans après sa création, la société de collecte et de valorisation des déchets de bureau toulousaine EasyTri double la taille de ses locaux pour passer la barre du million d'euros de chiffre d'affaires. Un changement d'échelle qui récompense un projet entrepreneurial et sociétal innovant.

L'équipe de l'entreprise toulousaine de recyclage des déchets de bureau EasyTri.
L'équipe de l'entreprise de recyclage EasyTri gère aujourd'hui 500 clients dans le bassin toulousain, de la TPE à des multinationales comme les Laboratoires Pierre Fabre. — Photo : © EasyTri

Quand elle fonde EasyTri (19 salariés, 850 000 euros de chiffre d'affaires) en 2009, Sandrine Queyroi possède déjà une longue expérience des métiers de l'environnement, acquise en tant que cadre chez Veolia, Citec et Paprec. Mais la volonté d'entreprendre se double alors d'un constat : il n'existe pas, à l'époque, de filière organisée pour les détritus papiers en entreprise.

« Nous avons créé un modèle économique de niche : collecter les flux en diffus, littéralement au pied des bureaux, pour massifier et mettre en filière, explique la dirigeante. Nous avons suivi la même logique pour les autres catégories de déchets ajoutées au fil des années : encres, néons, gobelets, canettes... » Très vite, la définition d'une offre accessible pour les PME (à partir de 35 euros par mois) et la conception de collecteurs sur mesure font connaître l'entreprise toulousaine dans la région. Aujourd'hui ce sont 500 entreprises du bassin toulousain qui ont recours à ses services, de la TPE à des multinationales, comme les Laboratoires Pierre Fabre.

Une approche client pédagogique

Depuis 2016, la législation vient encore accélérer le développement de la société. Début 2018, EasyTri remporte un marché de collecte pour 52 collèges de Haute-Garonne soumis à l'obligation de valorisation des biodéchets de cantine. Ces derniers mois, c'est l'instauration du tri à la source de cinq flux (bois, verre, métal, plastique et papier) prévue par la loi de transition énergétique qui porte l'activité. « L'obligation de valoriser ces déchets s'impose aux entreprises de plus de 20 salariés, ce que de nombreuses PME ignorent, relève Sandrine Queyroi. Notre rôle est de leur offrir une réponse commerciale, mais aussi de les informer dans une approche pédagogique. »

Un dialogue dans les deux sens : EasyTri a repris à son compte les demandes de clients pour le recyclage des gobelets plastiques et des mégots. L'effort de R&D se fait en interne, que ce soit pour la collecte ou la réponse industrielle. « L'enjeu principal est de définir des filières de valorisation rentables : pour les mégots, notre réponse consiste à séparer le filtre, utilisé en sous-couche d'enrobage des routes, du tabac et du papier qui sont, eux, mis en compostage, détaille Sandrine Queyroi. Nous espérons contribuer au lancement d'une filière nationale. »

Compétences larges, équipes restreintes

EasyTri prépare également son déménagement, avec l'objectif de doubler la surface de ses locaux - aujourd'hui 600 m2 dans la zone Thibaud. Ce changement d'échelle doit accompagner la progression du chiffre d'affaires, avec un premier cap à un million d'euros pour 2019.

Mais l'histoire d'EasyTri ne comporte pas que des succès, comme le lancement d'un réseau de franchisés à partir de 2014 qui a vu l'échec de deux des quatre filiales. « Notre métier nécessite des compétences larges avec des équipes restreintes : le commerce, la recherche de débouchés industriels, la conception et la fabrication des collecteurs..., résume Sandrine Queyroi. La récompense vient des salariés de nos clients : dès qu'une solution est mise en place dans leur entreprise, 95 % jouent le jeu du recyclage ! »

L'équipe de l'entreprise toulousaine de recyclage des déchets de bureau EasyTri.
L'équipe de l'entreprise de recyclage EasyTri gère aujourd'hui 500 clients dans le bassin toulousain, de la TPE à des multinationales comme les Laboratoires Pierre Fabre. — Photo : © EasyTri