Toulouse

Technologies

Chez eMotion Tech, une imprimante 3D made in Occitanie

Par Marina Angel, le 07 mai 2019

Créée en 2012, la start-up eMotion Tech (12 salariés, CA 2018 : 1,5 M€) propose aux professionnels une machine quatre fois plus rapide qu'une imprimante 3D standard, qui permet aussi de travailler des polymères plus techniques.

Les trois fondateurs d’eMotion Tech, Guilhem Peres, Franck Liguori et Hugo Flye (de gauche à droite) devant Stratéo 3D, leur nouvelle imprimante 3D professionnelle.
Les trois fondateurs d’eMotion Tech, Guilhem Peres, Franck Liguori et Hugo Flye (de gauche à droite) devant Stratéo 3D, leur nouvelle imprimante 3D professionnelle. — Photo : © Marina ANGEL

Pionnière dans la fabrication d'imprimantes 3D à destination des particuliers et des établissements scolaires, la société toulousaine eMotion Tech a décidé de s'attaquer au marché des professionnels avec son modèle Stratéo3D. Une machine "made in Occitanie" puisqu'elle est conçue au sein de son bureau d'études, produite en sous-traitance chez des industriels de la région toulousaine, puis assemblée, testée et conditionnée dans les ateliers d'eMotion Tech.

Une première commande chez Airbus

« Cette imprimante 3D est quatre fois plus rapide qu'une imprimante 3D standard et dispose d’une surface de travail 15 fois plus importante. Elle permet aussi de travailler des polymères plus techniques », précise Franck Liguori, cofondateur de la société, aux côtés de Guilhem Peres et de Hugo Flye. En outre, elle embarque son propre système de pilotage et de préparation de fichiers, peut se connecter à distance et permet la conduite de projets collaboratifs. Autant d'atouts pour séduire une clientèle de professionnels. Présentée depuis peu à plusieurs salons professionnels, Stratéo 3D a déjà séduit plusieurs groupes du luxe et de la cosmétique, mais aussi l'avionneur Airbus, qui n'a pas hésité à en commander un premier exemplaire.

Un chiffre d'affaires qui doit doubler en trois ans

Installée depuis début 2018 dans des locaux de 800 m2, dans le quartier des Minimes, eMotion Tech, dont l'effectif a été porté à 12 salariés, table sur une production de l'ordre de 20 machines par mois dès fin 2019. De quoi booster sa croissance. Son chiffre d'affaires, de 1,5 million d'euros en 2018, devrait doubler d'ici à trois ans.

Les trois fondateurs d’eMotion Tech, Guilhem Peres, Franck Liguori et Hugo Flye (de gauche à droite) devant Stratéo 3D, leur nouvelle imprimante 3D professionnelle.
Les trois fondateurs d’eMotion Tech, Guilhem Peres, Franck Liguori et Hugo Flye (de gauche à droite) devant Stratéo 3D, leur nouvelle imprimante 3D professionnelle. — Photo : © Marina ANGEL

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.