Alpes-Maritimes

Tourisme

La fréquentation touristique sur la Côte d'Azur à son meilleur niveau depuis 2002

Par Olivia Oreggia, le 21 février 2020

Les mouvements sociaux qui ont jalonné 2019 n’ont pas entamé la fréquentation touristique dans les Alpes-Maritimes. Portés par de bonnes performances aériennes, les séjours en hôtels et résidences sont à la hausse et les perspectives restent positives.

La performance hôtelière est en hausse sur la Côte d'Azur en 2019. Le meilleur  niveau d’occupation est observé dans les 4 et 5 étoiles, comme ici l'Hôtel Carlton à Cannes, à 65 % sur l’année.
La performance hôtelière est en hausse sur la Côte d'Azur en 2019. Le meilleur niveau d’occupation est observé dans les 4 et 5 étoiles, comme ici l'Hôtel Carlton à Cannes, à 65 % sur l’année. — Photo : O. Oreggia

Avec 100 000 séjours hôteliers supplémentaires et un total de nuitées qui passe la barre des 10 millions, le tourisme dans les Alpes-Maritimes et Monaco signe une belle année 2019, atteignant le meilleur niveau depuis 2002.

Selon le CRT Côte d’Azur France, les séjours en hôtels et résidences sont en hausse de 1,4 % grâce notamment à une forte progression des séjours en avion (+9 %), résultat de l’ouverture et du renforcement de liaisons directes au départ de la Chine, de la Russie et des États-Unis. L’aéroport Nice Côte d’Azur a battu un record de fréquentation avec 14,5 millions de passagers (+4,6 %).

Les Italiens restent en tête, les Russes sont de retour

La fréquentation étrangère pèse toujours pour la moitié de la fréquentation totale annuelle, Italiens, Britanniques et Irlandais, Américains et Allemands en tête. Le Comité Régional du Tourisme azuréen souligne une forte augmentation des nuitées d’hôtels et résidences au départ du Japon (+ 20 %) et de la Russie (+9 %), de nouveau en croissance, mais dans le même temps un net repli concernant les marchés du Proche et Moyen Orient (-26 %).

« Le plan d’action 2020 vient soutenir deux grands marchés internationaux prioritaires : la Russie, dont les principaux aéroports ont tous une connexion directe avec Nice Côte d’Azur, et les États-Unis qui profiteront au printemps d’une nouvelle ligne directe entre New York et la Côte d’Azur annoncée par United Airlines, en complément de La Compagnie et de Delta Airlines », a précisé David Lisnard, président du CRT Côte d’Azur France et maire de Cannes. « Les marchés asiatiques dont la croissance est à l’heure actuelle impactée par la crise sanitaire sont suivis attentivement pour envisager dès que possible de nouvelles actions. Pour relancer le marché du Proche et Moyen-Orient, la Côte d’Azur bénéficiera d’une visibilité toute particulière à l’occasion de l’Exposition Universelle de Dubaï, grâce à l’appui exceptionnel du Département des Alpes-Maritimes ».

La dépense moyenne par visiteur en baisse

Si le chiffre d’affaires hôtelier progresse encore de 4 %, la dépense moyenne des visiteurs, qui prend en compte l’hébergement, les repas, le shopping et les loisirs, s’est réduite. Pour la première fois depuis 2013, moins de la moitié des visiteurs a dépensé plus de 75 euros par jour.

Pour autant, les perspectives restent positives pour la destination Côte d’Azur : 90 % des touristes se sont déclarés « très satisfaits « de leur séjour. Le nombre de visiteurs se déclarant « pas tout à fait satisfaits » ayant chuté de moitié.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail